"Les coeurs brûlés" présenté à New Delhi

13 juillet 2008 - 11h42 - Culture - Ecrit par : L.A

« Les coeurs brûlés » d’Ahmed El Maanouni sera projeté lors du 10ème festival « Osian’s Cinefan » de New Delhi en Inde du 10 au 20 juillet.

Le long métrage a participé à de nombreux festivals et a été primé à plusieurs reprises. Le dernier prix remporté par le film est le « Prix de la meilleur mise en scène » au festival du film arabe d’Oran en Algérie.

Synopsis :

Amin, un jeune architecte qui vit en France, revient précipitamment au Maroc pour revoir, juste avant sa mort, son oncle à qui il n’a plus adressé la parole depuis dix ans.

C’est la confrontation de la dernière chance avec l’homme qui l’a élevé depuis la mort de sa mère et auquel il n’a jamais pardonné sa violence et son incompréhension.

Amin se replonge malgré lui dans le souvenir de son enfance malheureuse car ses visites à l’hôpital ravivent ses blessures profondes, longtemps refoulées et exacerbées par les silences entourant la mort de sa mère.
Son ami d’enfance, l’artisan menuisier Aziz, l’exhorte à ne pas ressasser le passé et se complaire dans le ressentiment.

Amin rencontre Hourya, jeune fille audacieuse et gaie. L’histoire d’amour qui vient de naître entre eux est vite contrariée.
La mort de l’oncle n’apaise pas les tourments du jeune homme qui devra trouver en lui-même ses propres réponses.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Festival - Inde - Ahmed Al Maanouni

Ces articles devraient vous intéresser :

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), Khalid Saidi, les tournages étrangers ont généré un chiffre d’affaires de 2...

Tarek Boudali : l’accident sur un tournage qui aurait pu lui coûter la vie

L’acteur franco-marocain Tarek Boudali se confie sur le tournage de son nouveau film intitulé 3 Jours max, au cours duquel il s’est gravement blessé.

Riyad : Les disputes entre chanteurs marocains gâchent la soirée

Petite guéguerre entre artistes marocains lors du Festival de Riyad, le plus grand festival de musique du Moyen-Orient. Alors que certains n’ont pas apprécié l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs, d’autres ont passé plus de temps...

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Les premières images de Gladiator 2, en partie tourné au Maroc

Paramount a dévoilé hier soir les premières images de « Gladiator 2 » lors du salon CinemaCon de Las Vegas. Des images, en partie tournées au Maroc, promettent un spectacle encore plus grandiose et sanglant que le premier opus, sorti en 2000.

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

Jamel Debbouze très fier de sa maman

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a fait une déclaration d’amour à sa maman, qui fait une apparition à ses côtés dans son nouveau film « Le Nouveau Jouet ».

Ali Zaoua ressort au cinéma, les recettes reversées aux acteurs du film

Le réalisateur marocain Nabil Ayouch est de retour dans les salles de cinéma avec une version plus actuelle de son film Ali Zaoua, sorti il y a 20 ans. Les recettes de ces projections qui démarrent le 26 octobre serviront à des causes sociales.