Un laboratoire de fabrication de cocaïne destinée au Maroc démantelé en Espagne

22 mars 2021 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

En Espagne, quatre personnes ont été arrêtées suite au démantèlement d’un réseau de fabrication de cocaïne spécialisé dans la fabrication, la production et le trafic de drogues dures en partie destinés au Maroc.

Le démantèlement de ce réseau basé dans la région de San Martin de la Vega est le fruit d’une enquête démarrée en janvier dernier suite à la découverte de l’existence d’un réseau criminel spécialisé dans la fabrication de cette drogue préparée dans des laboratoires clandestins, rapporte Assabah. Face à une grande pénurie de cocaïne due à la fermeture des frontières à cause du Covid-19 et au démantèlement de plusieurs réseaux de trafiquants en Espagne et au Maroc, ces laboratoires clandestins sollicitent l’expertise des Latino-américains pour le mélange des produits chimiques avec la drogue.

L’enquête s’est avérée fructueuse. La police espagnole a réussi à identifier les membres de l’un de ces réseaux et à interpeller deux femmes et deux hommes, tous quatre originaires de la Colombie. Lors d’une perquisition, les enquêteurs ont procédé à la saisie de 28 kg de cocaïne sous forme de pâte, de plus de 5 000 litres de produits chimiques servant à préparer certains types de drogues, ainsi que des explosifs, et d’une quantité de 650 kg de cocaïne coupée devant être acheminée vers le Maroc. Cette cocaïne est servie lors des fêtes et soirées privées.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Cocaïne

Aller plus loin

Espagne : démantèlement d’un grand réseau marocain de distribution de cocaïne

La police nationale espagnole, en collaboration avec des agents colombiens, a démantelé un grand réseau de distribution de cocaïne à Madrid. En tout, douze personnes ont, dont...

Maroc-Espagne : saisie du premier narco sous-marin, 52 trafiquants interpellés

La police espagnole en coordination avec les homologues de Colombie, des Pays-Bas, du Portugal, des États-Unis et du Royaume-Uni a réussi à saisir le premier sous-marin...

L’Espagne se plaint de la hausse du trafic de cocaïne en provenance du Maroc

Le département espagnol de la Sécurité intérieure alerte dans son rapport annuel, sur la hausse « remarquable » du trafic de cocaïne en provenance du Maroc. Les...

Une Marocaine arrêtée à Malaga avec 2,7 kilos de cocaïne

La Garde civile a arrêté à l’aéroport de Málaga, une Marocaine avec près de trois kilos de cocaïne attachés à sa taille. Elle s’apprêtait à prendre un vol pour Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.