L’Espagne se plaint de la hausse du trafic de cocaïne en provenance du Maroc

13 juin 2021 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le département espagnol de la Sécurité intérieure alerte dans son rapport annuel, sur la hausse « remarquable » du trafic de cocaïne en provenance du Maroc. Les narco-trafiquants sud-américains ont, disent-ils, fait du royaume la porte d’entrée des drogues en Europe via le détroit.

Les services secrets espagnols ont déposé en mai au gouvernement de Pedro Sanchez, leur rapport annuel sur les risques sécuritaires liés au trafic de drogues en provenance du Maroc. Le document fait état d’une hausse « remarquable de cocaïne du Maroc, ou interceptée en haute mer, convoyée vers l’Espagne avec des bateaux semi-rigides via les traditionnelles routes du trafic de haschich ».

Face à ce constat, le département de la Sécurité intérieure (DSN) recommande au gouvernement de renforcer la surveillance dans le détroit pour réduire le trafic sur cette route maritime. « Il est urgent de renforcer les mécanismes préventifs des côtes et des frontières afin de détecter de nouveaux phénomènes et typologies et de renforcer les mécanismes de surveillance et d’étanchéité des voies d’entrée de la drogue », précise le rapport de 390 pages.

La situation révélée par les services de renseignement espagnols est bien connue du Centre régional d’analyse et de renseignement contre le trafic de drogue (CRAIN), une unité de police de la Garde civile, basée à Séville. En 2020, le Centre a procédé au démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïne en Espagne. En tout, près de 50 personnes ont été arrêtées et plus d’une tonne de cocaïne a été saisie.

La cocaïne arrive généralement en Espagne par l’un des grands ports marocains comme Casablanca ou Tanger. Une fois récupérée, elle est stockée dans des entrepôts, en attendant le moment idéal pour son transit effectué par camion jusqu’à la côte nord, où elle est déchargée sur des bateaux semi-rigides équipés de puissants moteurs en vue de leur transport sur les côtes de Cadix.

Cette nouvelle route maritime est très empruntée par les narco-trafiquants sud-américains. Le trafic s’est accru ces dernières années sur cette route où la police espagnole a démantelé des réseaux de trafic de drogue vers les ports hollandais.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Trafic - Cocaïne

Aller plus loin

Tanger-Med : de la cocaïne dans un camion en provenance d’Espagne

Un homme de 54 ans a été arrêté par les éléments de la Sûreté nationale et de la douane opérant au Port Tanger-Med. Il serait impliqué dans un réseau criminel s’activant dans le...

Un témoin fait des révélations sur la mort du narcotrafiquant « El Nene »

Le meurtre de Mohamed Taieb Ahmend dit El Nene, un baron de la drogue assassiné en 2014, n’est pas encore résolu en Espagne. Son corps avait été retrouvé dans le détroit.

Le Bénin demande l’extradition d’un Français arrêté au Maroc

Les autorités béninoises viennent de faire une demande d’extradiction au Maroc suite à l’arrestation d’un Français impliqué dans une affaire de 145  kg de cocaïne découverts...

Plus de 22 kilos de cocaïne saisis à Tanger Med

Les éléments de la police judiciaire du port de Tanger Med ont fait échouer ce jeudi, une tentative de trafic de 22,8 kilogrammes de cocaïne dissimulés à bord d’un camion de...

Ces articles devraient vous intéresser :