Le Bénin demande l’extradition d’un Français arrêté au Maroc

19 octobre 2021 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les autorités béninoises viennent de faire une demande d’extradiction au Maroc suite à l’arrestation d’un Français impliqué dans une affaire de 145  kg de cocaïne découverts dans un conteneur de sucre au port de Cotonou.

Pour les besoins de l’enquête en cours et dont les résultats préliminaires ont envoyé en prison de nombreuses personnes, le Bénin attend du Maroc l’extradition du suspect de nationalité française. La demande d’extradition a été préparée et envoyée par le ministre de la Justice et de la législation et le Ministre des Affaires étrangères.

À lire : Un Français en cavale arrêté à Casablanca

L’opération ayant conduit à l’arrestation a été menée par les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le mis en cause serait l’importateur des 20 conteneurs de sucres dont l’un contenait de la cocaïne.

Sujets associés : Bénin - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Extradition - Cocaïne - Arrestation

Aller plus loin

Un Français arrêté au Maroc

Les éléments du service préfectoral de la police Judiciaire de Tanger ont procédé, vendredi, à l’arrestation d’un ressortissant français d’origine algérienne. Il serait impliqué...

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en...

Nador : une opération policière mène à la saisie de cocaïne et d’héroïne

La brigade de la police judiciaire au district de sûreté à Nador, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a...

Visé par un mandat d’arrêt, un Français arrêté à Marrakech

Accusé de blanchiment d’argent, un Français a été arrêté samedi 12 février dernier à Marrakech. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...