Recherche

Latifa Ibn Ziaten : « J’aime le Maroc, j’aime la France, c’est mon père et c’est ma mère. Je n’aime pas les séparer »

© Copyright : DR

20 novembre 2015 - 19h00 - Monde

Et une distinction de plus pour Latifa Ibn Ziaten. La mère du militaire tué en 2012 par Mohamed Merah vient de recevoir des mains du président français, François Hollande, le Prix pour la prévention des conflits décerné par la Fondation Chirac.

La Franco-marocaine très active en France dans les écoles a été distinguée pour son action dans la promotion du dialogue interreligieux dans le cadre de son association « Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix ».

« Quand je suis allée voir mon fils, ce bel homme, à la morgue, j’ai pris sa main, raconte la mère d’Imad. Et je lui ai dit : "Je t’ai élevé avec des valeurs républicaines" et je suis fière du pays qui m’a accueillie. Alors j’ai promis à mon fils, je lui ai donné ma parole mais j’ai besoin d’aide pour passer ce message de paix et de vivre ensemble. », a déclaré Mme Ibn Ziaten lors de son intervention devant le président de la République.

Pour sa part François Hollande a assuré Mme Ibn Ziaten du soutien nécessaire et indispensable de la République française pour« la concrétisation de ce noble objectif ».

« Je resterai toute ma vie à combattre. J’aime le Maroc, j’aime la France, c’est mon père et c’est ma mère. Je n’aime pas les séparer. »

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact