Recherche

Le Marathon des Sables pieds nus

© Copyright : DR

3 octobre 2021 - 08h00 - Sport - Par: S.A

Loury Lag, 35 ans, fait partie des participants à la 35ᵉ édition du Marathon des Sables (un trail de 250 km) qui se déroule du 1ᵉʳ octobre au jusqu’au 11 octobre dans le désert marocain. L’explorateur de l’extrême entend réaliser un exploit inédit.

Être le premier participant à réaliser les 250 km pieds nus, encore jamais accomplie depuis la création de cette course il y a 35 ans. Tel est l’objectif que vise Loury Lag. « Être pieds nus, c’est une sensation que j’aime beaucoup. Tous les jours, je suis pieds nus. C’est un style de vie que j’apprécie », confie-t-il à CNEWS. Les coureurs devront être en autosuffisance alimentaire. « Le marathon est très réglementé côté alimentation. Nous devons prendre 2 000 calories par jour. C’est obligatoire », fait savoir le Biarrot.

À lire : Le Marathon des sables est de retour

Il dit s’être longtemps préparé et se montre confiant : « Je me suis créé un entraînement spécifique. J’ai couru sur du sable, du bitume, des voies rocailleuses… J’ai surtout essayé de préparer mon pied le mieux possible pour avoir le moins de problème sur place. Même si je sais que sur place forcément il y aura des moments compliqués physiquement. Mais je vais régler ça avec du strap ! »

Loury Lag adore l’aventure. En 2018, il est devenu le premier homme à traverser le Vatnajökul, l’un des plus grands glaciers d’Europe situé en Islande, en autonomie totale et sans assistance en douze jours. « Mon parcours de vie, il est atypique, je me suis fait en découvrant la vie d’une manière plutôt brutale, dans plein de domaines différents. Maintenant, mon fer de lance, ça reste découvrir des domaines, à vivre des expériences et apprendre pour moi », dira celui qui a vendu son entreprise de construction de maisons écologiques il y a six ans.

À lire : Maroc : le Titan Desert MTB Marathon se tient du 10 au 15 octobre

Cet explorateur de l’extrême est un habitué du Maroc. « J’ai fait pas mal d’humanitaire au Maroc, dans des écoles notamment. J’aime le Sahara, c’est un univers que je respecte fort, il y a beaucoup de sérénité. […] Le Maroc, c’est un pays que j’affectionne particulièrement. J’y vais normalement deux ou trois fois dans l’année pour mener des aventures humanitaires avec mes enfants ou traverser des déserts parce que je l’ai déjà fait », raconte-t-il.

Mots clés: Marathon , Marathon des sables

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact