Le Maroc accusé d’inonder l’Algérie de drogue

9 mai 2023 - 11h10 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général d’Armée Saïd Chanegriha, a lancé un avertissement contre les tentatives de faire entrer de la drogue en Algérie. Sans le nommer, le Maroc est clairement désigné comme la source de ces tentatives.

Le lieu choisi pour cet avertissement n’est pas anodin, explique la presse locale. Chaque semaine les unités de l’ANP signalent des saisies « d’importantes quantités de drogue en provenance de la frontière marocaine ».

Au cours d’une réunion avec les cadres et les membres de la 3ᵉ Région militaire de Béchar, le chef d’état-major de l’ANP a déclaré que l’Algérie répondrait avec force à cette « guerre de la drogue », appelant tous les acteurs nationaux à participer à cette lutte contre ce fléau.

Des accusations récurrentes

Le mois dernier, Brahim Merad, ministre algérien de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire avait affirmé que le Maroc, sans le nommer, mène une guerre de drogues contre son pays et appelle à la mobilisation de tous les moyens.

« L’Algérie est visée à travers les drogues et fait face à une guerre menée par son voisin de l’ouest (Maroc, NDLR) », avait affirmé Brahim Merad, ministre algérien de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire lors d’une plénière à l’Assemblée nationale populaire (APN) consacrée aux questions orales à plusieurs membres du gouvernement, où il répondait à une question sur les mesures prises par ses services pour lutter contre le phénomène de consommation et de trafic des drogues et les moyens de prise en charge des toxicomanes, notamment les jeunes. Selon lui, il s’avère nécessaire d’« affronter cette guerre avec tous les moyens, à travers l’association de tous les secteurs et organes spécialisés ainsi que la société civile ».

Sujets associés : Algérie - Drogues

Aller plus loin

L’Algérie ne veut pas du drapeau marocain dans ses stades

Lors du match entre le Wydad Casablanca, champion en titre, et la JS Kabylie – remporté par l’équipe algérienne (0-1)- comptant pour la 2ᵉ journée de la phase de groupes de la...

L’Algérie accuse le Maroc de lui mener une guerre de drogues

Brahim Merad, ministre algérien de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire affirme que le Maroc, sans le nommer, mène une guerre de drogues...

Moncef Marzouki tient l’Algérie pour responsable de la dégradation des relations maroco-tunisiennes

Depuis l’accueil par le président Kaïs Saïed du chef du Polisario Brahim Ghali à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) à Tunis, les...

« Le Maroc est devenu une route importante pour le cannabis », selon un officiel algérien

Faouzi Moualek, commissaire divisionnaire et chef de service de recherche et d’analyse criminelle au niveau de la Direction de la police judiciaire, affirme que le Maroc sans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.