Recherche

Le Maroc critiqué pour avoir fêté l’Aïd Al Adha dimanche

© Copyright : DR

6 octobre 2014 - 22h17 - Société

Plusieurs savants de l’université théologique d’Al Azhar en Egypte, ont ouvertement critiqué le Maroc, pour avoir été l’un des seuls pays à célébrer la fête de l’Aïd El Kebir hier, dimanche, au lieu de samedi, comme la majorité des pays musulmans.

D’après le journal égyptien El Balad, l’un des responsables des fatwas de la célèbre université, Youssef Eid, a déclaré que fêter l’Aïd dimanche est « religieusement inadmissible car cela va à l’encontre de la coutume musulmane et casse le consensus ».

Le Maroc se devait de célébrer la fête le même jour que l’Arabie Saoudite, c’est à dire le samedi, pays qui s’est basé sur des calculs astronomiques pour définir le premier jour de Doul Hijja (mois musulman).

Un autre chercheur musulman faisant partie de l’Académie Islamique de Recherche égyptienne abonde dans ce sens et considère que la célébration de la fête dimanche « n’avait aucun fondement religieux ».

Se basant sur le calendrier lunaire, le Maroc se fie à l’observation du croissant lunaire pour définir la date de début du Ramadan ou encore de certaines fêtes musulmanes. C’est le ministère des Habous et des Affaires religieuses qui dispose « d’observateurs » un peu partout au Maroc pour observer le croissant lunaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact