Le Maroc et l’Algérie se disputent la paternité du haïk

10 mars 2023 - 18h40 - Culture - Ecrit par : S.A

La paternité du haïk, une étoffe blanche en tissu de laine fine ou de soie, portée par les femmes et qui les recouvre entièrement, fait l’objet de dispute entre l’Algérie et le Maroc.

Entre le Maroc et l’Algérie, les disputes autour de la paternité de tel ou tel élément du patrimoine culturel n’en finissent plus. Cette fois, ils se disputent la paternité du haïk, une étoffe blanche en tissu de laine fine ou de soie, portée par les femmes et qui les recouvre entièrement, fait savoir TSA Algérie. « En vue de la Journée Internationale de la Femme, les Marocaines sont sorties hier (dimanche 5 mars, NDLR) à Tanger vêtues du traditionnel « Haïk » pour faire revivre les anciennes traditions populaires marocaines », a écrit The Moorish Times, sur son compte Twitter, ajoutant que le haïk était traditionnellement cousu dans la ville marocaine de Fès avant d’être exporté dans d’autres villes d’Afrique du Nord.

À lire :L’Algérie veut s’approprier les Lions de l’Atlas

Ce post a suscité moult réactions de la part des internautes algériens. « Mais oui bien sûr et la grande muraille de Chine c’est aussi vous qui l’avez construite », ironise un internaute algérien sur Twitter. « Ça me fait trop penser aux tenues traditionnelles des Algéroises », « Y a-t-il possibilité de voir des archives, ou photos anciennes du haïk au Maroc, car il me semble qu’il (haïk) vient d’Algérie à la base. Le peuple marocain n’aurait-il aucun patrimoine ? », écrivent d’autres internautes. Selon la journaliste algérienne d’Al Jazeera Khadidja Bengana cet habit traditionnel algérien a été utilisée par les Moudjahidin durant la guerre de libération nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie

Aller plus loin

L’Algérie veut s’approprier les Lions de l’Atlas

Après le parcours historique et exceptionnel de l’équipe du Maroc à la coupe du monde Qatar 2022, l’Algérie cherche à s’approprier les Lions de l’Atlas.

Sellou : l’Algérie accusée de s’approprier un classique marocain

Sur la toile, les Marocains et les Algériens se disputent la paternité d’un plat culinaire, le Sellou, une bombe énergétique de par sa richesse en nutriments.

Le Maroc veut reprendre la paternité du couscous

Alors que l’inscription du couscous sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, est le fruit d’une entente entre le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et la...

L’Arabie saoudite accusée d’appropriation de la culture marocaine

L’Arabie saoudite est accusée d’appropriation de la culture marocaine par des internautes marocains après avoir utilisé une gravure architecturale marocaine représentant le...

Ces articles devraient vous intéresser :