Maroc : des Algériens mettent la main sur des données confidentielles

4 décembre 2021 - 18h00 - Ecrit par : A.S

Un ingénieur d’État en service à l’ISESCO et en charge de la gestion du site internet de l’organisation, a trafiqué les serveurs du site et fourni des dossiers confidentiels à une trentaine de personnalités dont des Algériens. Il a été placé en détention préventive.

L’ingénieur est accusé d’avoir divulgué des informations confidentielles à plusieurs personnalités dont le ministre algérien de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed. Après enquête, il aurait transmis ces données sensibles à 33 personnalités membres de l’organe exécutif de l’ISESCO, fait savoir le quotidien Assabah. Le parquet du tribunal de première instance de Rabat a décidé de le poursuivre pour menaces de mort et plusieurs autres chefs d’inculpation. Son procès s’ouvre la semaine prochaine. Une autre personne est poursuivie en état de liberté dans la même affaire.

À lire : Maroc : arrêté pour avoir diffusé des rumeurs sur le coronavirus

Les agissements de l’ingénieur ont été découverts par l’unité de lutte contre le crime informatique de la préfecture de police de Rabat en collaboration avec le laboratoire national d’analyse des traces numériques. En charge de la conduite des réunions en visioconférence de l’organisation, le mis en cause serait entré en contact avec un ancien fonctionnaire tunisien qui lui aurait fourni les codes d’accès aux serveurs, ce qui lui a permis d’accéder aux dossiers sensibles qu’il transférait par e-mail aux personnalités et via près de 30 groupes whatsapp créés. Il changeait régulièrement de numéro de téléphone pour éviter de se faire attraper.

À lire : Maroc : un fonctionnaire arrêté pour atteinte aux sacralités de l’islam

Selon l’équipe technique de la DGSN en charge de l’enquête, le mis en cause aurait même envoyé des menaces de mort au directeur de l’ISESCO et à sa femme. Il aurait aussi diffamé des fonctionnaires de l’organisation sur les réseaux sociaux. Malgré les preuves accablantes contre lui, l’ingénieur nie toujours les faits. Il ne reconnaît pas avoir fourni des informations au ministre algérien de l’Éducation et refuse de répondre à d’autres questions. Sa femme, d’origine tunisienne, a confié avoir reçu un appel de l’ancien fonctionnaire tunisien qui aurait aidé son mari, confirmant avoir été informé de l’arrestation de ce dernier par une personnalité résidant à Rabat.

Tags : Arrestation - Rabat

Aller plus loin

Maroc : arrêté pour avoir diffusé des rumeurs sur le coronavirus

La police a procédé à l’arrestation d’un individu à Tétouan, dans le nord du Maroc. Il lui est reproché d’avoir diffusé des rumeurs sur l’existence de deux cas de personnes infectées au...

Un homme arrêté pour menaces contre l’une des mosquées attaquées à Christchurch

Alors que Christchurch se prépare à commémorer le premier anniversaire de la tuerie ayant fait 51 victimes (des fidèles musulmans) à la mosquée al-Nour, un homme a proféré des...

Maroc : un fonctionnaire arrêté pour atteinte aux sacralités de l’islam

La police judiciaire de Youssoufia a procédé à l’arrestation d’un fonctionnaire de la ville. Il aurait porté atteinte aux sacralités de l’islam : Dieu et les...

Nous vous recommandons

Port du voile : Bella Hadid critique la France

La top-modèle américaine Bella Hadid appelle la France, l’Inde, le Québec, la Belgique et tous les autres pays du monde qui sont discriminatoires envers les femmes musulmanes, à repenser leur politique.

Redouane, 15 ans, risque sa vie pour sauver un homme tombé à l’eau en Espagne

Le conseil municipal de Tudela, dans le nord de l’Espagne, a décerné un certificat de reconnaissance à Redouane Hamdai, un jeune de 15 ans qui a sauvé la vie d’un homme ivre tombé dans l’Èbre le 23 juin...

Les Marocains risquent de payer plus cher leur pain

La hausse des prix des produits entrant dans la fabrication du pain et ses dérivés angoisse de plus en plus les boulangers marocains. Ils prévoient même d’augmenter le prix du pain en raison de cette situation qui s’ajoute aux impacts de la crise...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

À fin novembre dernier, l’indice des prix à la consommation a connu une progression de 2,6 % par rapport au même mois de l’année dernière, selon le haut-commissariat au Plan.

Un Marocain de confession juive tué à Tanger

La police de Tanger a procédé à l’arrestation d’un individu de 36 ans pour une agression à l’arme blanche, ayant entraîné la mort d’un Marocain de confession juive.

Les MRE en voiture devront encore attendre avant de prendre le bateau à Algésiras

Après le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne, le trafic régulier des passagers et des autocars reprend ce mardi 12 avril 2022 entre les ports marocains de Tanger Med et de Tanger-Ville et les ports espagnols d’Algesiras et de Tarifa....

Discours du roi Mohammed VI ce soir

Le roi Mohammed VI s’adressera ce vendredi soir aux Marocains à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple.

France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

À quelques mois de l’élection présidentielle en France, le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) annonce sa candidature. Nagib Azergui justifie cette décision par le « déferlement de haine incessant envers une partie des citoyens...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,8 % face à l’euro et s’est dépréciée de 1,49 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 21 au 27 avril 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Plus de 50 % des Marocains pour le port du hijab

61,2 % des Marocains sont favorables au port du hijab, selon une étude qui vient d’être publiée par par l’organisation « Menassat pour les recherche et études sociales ».