Recherche

Le Maroc refuse l’installation de camps de migrants sur son sol, comme souhaité par l’Europe

© Copyright : DR

3 octobre 2018 - 15h45 - Société

Le Maroc ne veut pas accueillir une zone où les migrants seraient accueillis pour déterminer s’ils sont autorisés à pénétrer en Europe, a indiqué le ministre des Affaires étrangères marocain Nasser Bourita.

« Le Maroc est généralement contre toutes formes de centres. C’est un élément clé de notre politique migratoire et notre position de nation souveraine », a déclaré le ministre au quotidien allemand Die Welt, selon lequel le royaume fait partie des pays désignés par l’Europe pour accueillir de tels centres sur leur territoire.

Pour le ministre, de tels centres sont contre-producfis et une compensation financière ne le ferait pas changer d’avis. « C’est trop facile de dire simplement que c’est une opportunité pour le Maroc », a-t-il soutenu, affirmant que le contexte politique en Europe fait en sorte de gonfler la problématique. « Les migrations englobent 3% de la population, dont 80% sont légales. Nous parlons donc de 20% de ces 3%. »

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact