Recherche

Le Maroc reste ferme face à l’Europe concernant les centres d’accueil de migrants

19 octobre 2018 - 12h15 - Société

Des migrants en détention en Libye (photo : Tom Westcott/IRIN)

Une nouvelle fois, le Maroc a refusé l’installation de centres de migrants sur son sol et ce malgré les pressions exercées par les Européens et leur aide financière.

« Un soutien financier ne changera rien à la position constante du Maroc qui refuse de jouer le rôle de gendarme face à l’immigration clandestine dans le pourtour méditerranéen », a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, réitérant la position « constante et ferme » du Maroc au motif que la mise en place de ces centres ne fait qu’exporter le problème sans le résoudre.

Et d’affirmer que le Maroc continuera d’assumer sa responsabilité en matière de lutte contre les réseaux d’immigration clandestine, rappelant que les services de police ont démantelé 80 réseaux dont 23 durant le seul mois d’août.

Par ailleurs, la Marine royale a procédé, dit-il, durant les deux premières semaines d’octobre, au sauvetage de plus de 900 personnes, dont 600 Marocains sauvés les 6 et 7 octobre.

L’Union européenne devrait accorder une aide supplémentaire de 100 millions d’euros au Maroc pour la « gestion des flux migratoires », avait déclaré mercredi le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, Josep Borrell.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact