Maroc : le gouvernement va limiter l’usage des feux d’artifices

23 juin 2017 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un projet de loi sur le contrôle de l’importation, la vente, l’achat et le transport de produits explosifs à usage civil et des artifices de divertissement vient d’être présenté par le ministre de l’Energie et des Mines.

D’après Abdelaziz Rebbah, ce projet vise à réguler l’importation, la vente, l’achat et le transport de produits explosifs à usage civil et des artifices de de divertissement et du matériel contenant des substances pyrotechniques.

Le transit par voie terrestre et maritime, la destruction des produits avariés, altérés ou périmés seront interdits par la nouvelle loi, qui prévoit également de réglementer la fabrication de ces produits, l’achat et le stockage.

Pour le ministre, les risques que représentent ces produits pour les personnes et les biens à toutes les phases de leur manutention, nécessite la prise de toutes les précautions nécessaires pour les contrôler et assurer la maîtrise et la traçabilité des processus de fabrication, de stockage, de transport et de distribution.

Sujets associés : Abdelaziz Rebbah - Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Abdelaziz Rebbah

Transport routier : l’appel pressant du ministre Abdelaziz Rabbah aux automobilistes

Face à la propagation inquiétante des cas de contaminations au Covid-19, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a une nouvelle fois, appelé les citoyens et les professionnels au respect strict des mesures barrières...

Maroc/Energie : voici pourquoi le budget 2021 est en recul

Le budget d’investissement 2021 du ministère marocain de l’énergie et des mines accuse un fort repli. S’élevant à près de 63,8 MDH, il est en baisse de 50,76% par rapport aux 129,58 MDH de l’année 2020. Voici...

Colère du roi Mohammed VI : un ministre s’explique

Le roi Mohammed VI avait constaté, au mois d’octobre dernier des retards dans l’exécution du vaste projet dédié au développement des énergies renouvelables. Un rappel à l’ordre avait été adressé au ministre de l’Énergie et des mines, Aziz...

Le ministre Rebbah s’excuse auprès des Marocains bloqués à l’étranger

Le ministre de l’Énergie et des mines, Aziz Rebbah, a éteint l’espoir des 30 000 ressortissants marocains bloqués à l’étranger. À l’en croire, des considérations particulières iraient à l’encontre de l’opération de...

Le Maroc intensifie ses investissements dans l’énergie renouvelable

Au cours des 10 dernières années, le Maroc a investi 5,65 milliards $ dans les énergies renouvelables. Un investissement qui sera renouvelé pour la prochaine décennie.

Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Le Maroc dispose d’un stock suffisant pour répondre au besoin national en gaz butane. L’approvisionnement du marché est assuré de manière régulière et dans les meilleures conditions.

Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

Le marché noir de carburant règne en maître au Maroc au point d’inquiéter les propriétaires des stations-service. Face aux pratiques anticoncurrentielles, ils invitent le ministère de l’Energie à activer les décrets d’application de la loi des hydrocarbures...

Abdelilah Benkirane s’en prend à Aziz Rabbah

Après le député Al Mouqrie El Idrissi Abouzaid, l’ex-président du Parti de la justice et du développement (PJD) Abdelilah Benkirane a critiqué Aziz Rabbah pour avoir déclaré qu’il irait en Israël si sa fonction l’exigeait. L’ancien Premier ministre s’est...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...

Le Maroc va-t-il augmenter le prix de l’eau ?

Pour pallier la pénurie d’eau imminente au Maroc, la Commission spéciale pour le modèle de développement (CSMD) suggère aux autorités marocaines d’augmenter le prix de l’eau potable afin d’en réduire la...