Maroc : une fillette de 4 ans décède suite à une intoxication

1er novembre 2019 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Une petite fille a succombé à une intoxication alimentaire, le mercredi 30 octobre, après avoir consommé une boisson périmée, dans la région de Kasbah Tadla.

Selon Alyaoum24, l’enfant de 4 ans s’est procurée une boisson auprès d’un commerce de son quartier. La date de péremption de la boisson était, apparemment, largement dépassée.

La petite fille a été transportée d’urgence à l’Hôpital provincial de Kasbat Tadla, mais son état de santé s’est dégradé, entraînant ainsi son décès, malgré les efforts de l’équipe médicale.

Entre-temps, le commerçant a été interpellé par les services de la police et placé en garde à vue, à la disposition de l’enquête conduite sous la supervision du Parquet général.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kasbah Tadla - Enfant - Décès

Aller plus loin

Maroc : jetée à la rue avec ses enfants, elle se suicide

Une jeune femme vient de mettre fin à ses jours à Meknès après avoir perdu sa maison, qui a été mise aux enchères publiques, laissant derrière elle trois enfants et son mari.

Tanger : des enfants de rue victimes de prédateurs espagnols

Mardi à Tanger, un jeune marocain de 19 ans a déposé une plainte contre un ressortissant espagnol connu de la justice marocaine pour avoir vendu de faux titres et des diplômes...

40, 50, 80 cas d’intoxication alimentaire à El Jadida. Et ça grimpe encore !

Alors qu’au début on parlait d’une quarantaine de personnes intoxiquées lors d’un forum national pour les étudiants se tenant à El Jadida, le chiffre a grimpé à 50 puis à 80. Et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.