Maroc : la colère monte contre le massacre des chiens errants

16 décembre 2019 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’abattage de plusieurs dizaines de chiens errants par les autorités de Dar Bouazza a suscité la colère des habitants. Ils ont manifesté leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques semaines, le gouvernement avait proposé une alternative à l’abattage systématique des chiens errants. Les habitants n’ont donc pas compris les raisons pour lesquelles plusieurs dizaines de chiens ont été tués jeudi dernier à Dar Bouazza à Casablanca, rapporte Le360.

Dans une déclaration, le président de l’association "Adhan" a déploré ce massacre , parce que, selon lui, les chiens ne représentaient plus un danger après avoir été stérilisés.

’’Les autorités sont censées protéger ces chiens et les vacciner au lieu de les tuer. Le massacre de chiens dans les rues se fait depuis plus de 30 ans au Maroc sans résultat aucun. Pourquoi continuer à les tuer au lieu de trouver une solution moins barbare et archaïque ? C’est totalement inconcevable’’, a-t-il affirmé.

Sujets associés : Manifestation - Dar Bouazza

Aller plus loin

Maroc : les chiens errants sèment la terreur à Khémisset

Les chiens errants sont devenus un véritable danger pour les habitants de Khémisset qui craignent pour leur vie. Ils appellent les autorités locales à l’aide.

Maroc : des chiens errants torturés et enterrés vivants

Des bergers et des fermiers de Rabat, ont organisé un abattage de 30 chiens errants à Hay Karima, à Rabat –Salé, le 5 janvier dernier. À l’origine de ce drame animalier,...

Les chiens errants sèment la panique à Marrakech

Des chiens errants ont gravement blessé un adolescent, au grand désarroi des habitants de Marrakech, au souk du quartier Iziki. La scène vécue le 23 décembre dernier par les...

Ces articles devraient vous intéresser :