Les chiens errants sèment la panique à Marrakech

26 décembre 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Des chiens errants ont gravement blessé un adolescent, au grand désarroi des habitants de Marrakech, au souk du quartier Iziki. La scène vécue le 23 décembre dernier par les habitants de la ville ocre est terrifiante.

Cette scène d’une rare cruauté, interpelle les autorités sur la gestion des chiens errants et les dangers qu’ils représentent pour la quiétude des Marrakchis. Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, l’adolescent a été sauvé grâce à l’intervention de la population. Couvert de sang et dans un état critique, il a été transféré en ambulance aux urgences du centre hospitalier universitaire Mohammed VI. Alors que la foule essayait encore de digérer son indignation et sa colère, les chiens se sont dispersés non loin du lieu de l’assaut.

Certaines associations de défense des droits de l’homme et des acteurs de la société civile ont alerté les autorités locales sur les répercussions dangereuses de ce genre d’attaques devenues fréquentes en milieu rural comme en milieu urbain. Les chiens errants se multiplient et cela met à mal la sécurité des habitants. Selon le quotidien, avant cette attaque au Souk Iziki, deux enfants avaient été mordus par deux chiens errants dans le quartier d’Al Azouzia.

Sujets associés : Marrakech - Violences et agressions - Plainte

Aller plus loin

Alerte à Mohammedia : des chiens errants, une menace pour la population

De plus en plus à Mohammedia, les attaques de chiens errants se multiplient. Face à ce danger permanent, les habitants de la ville ne savent plus à quel saint se vouer.

Maroc : les chiens errants sèment la terreur à Khémisset

Les chiens errants sont devenus un véritable danger pour les habitants de Khémisset qui craignent pour leur vie. Ils appellent les autorités locales à l’aide.

Maroc : une fillette tuée par un chien enragé à Al Haouz

Une fillette est décédée, cette semaine, mordue par un chien enragé dans la province d’Al Haouz. La société civile se désole de l’inaction du ministère de la Santé dans une...

Marrakech veut se débarrasser de ses chiens errants

La ville de Marrakech change de stratégie contre la prolifération des chiens errants. Elle vient d’adopter un plan qui a pour but de s’en débarrasser définitivement.

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.