Les chiens errants pullulent à Kénitra, les habitants en colère

13 mai 2021 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les habitants de Kénitra en ont ras–le-bol des chiens errants. Dans une pétition adressée à leur maire, ils dénoncent la mauvaise gestion des animaux dans la ville et le silence des autres autorités compétentes.

Depuis quelques mois, le président du Conseil communal de la ville de Kénitra est critiqué pour sa mauvaise gestion des chiens errants qui ne cessent de se multiplier dans les rues de la ville. Ainsi, les habitants ont envoyé une requête à Aziz Rebbah, en dénonçant la situation et le silence des autorités, fait savoir Al Akhbar, soulignant que ces chiens sont de plus en plis nombreux dans à Kénitra.

Ces chiens constituent actuellement une menace surtout les enfants et pour les citoyens en général qu’ils indisposent de par leurs aboiements, sans oublier les attaques dont ils font parfois l’objet. Les habitants ne sont pas non plus contents de voir Kénitra se transformer en campagne, avec la multiplication du bétail, des moutons, ainsi que des chevaux dans les rues de la ville.

Et pourtant, le président du Conseil communal, Aziz Rabbah avait promis de transformer Kénitra. Ainsi, face au silence des autorités en dépit des nombreux appels lancés par la population, celle-ci vient de lancer une nouvelle pétition dans l’espoir d’une rapide solution à ce fléau.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nature - Kenitra - Environnement

Aller plus loin

Maroc : plus d’une dizaine de chiens meurent empoisonnés

À Agadir, 12 chiens ont été découverts morts empoisonnés dans un refuge pour animaux après avoir mangé de la viande contenant du poison jeté dans la cour de Morocco Animal Aid...

Alerte à Mohammedia : des chiens errants, une menace pour la population

De plus en plus à Mohammedia, les attaques de chiens errants se multiplient. Face à ce danger permanent, les habitants de la ville ne savent plus à quel saint se vouer.

Confinement : la misère des chiens errants

Les chiens errants au Maroc sont doublement condamnés en cette période de confinement. En plus d’être privés de nourriture, ils subissent également la traque des autorités locales.

Un foyer de rage déclaré à Ceuta

Le gouvernement de Ceuta a fait part de la découverte d’un foyer de rage dans la ville autonome, après qu’un chien errant a été testé positif au virus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Maroc : les plages à éviter cet été

Le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a récemment publié la liste des plages classées non conformes à la baignade pour la saison estivale qui s’annonce. En tout, 22 plages dont celle de Salé, très fréquentée par les...

Maroc : des plages plus sûres et plus propres cette année

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, s’active pour la protection et l’amélioration des plages dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2024.

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».