Enfin un refuge pour les chiens errants à Casablanca

5 mai 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Face au problème des chiens et autres animaux errants dans la métropole et environs, la commune urbaine de Casablanca veut construire un refuge pour animaux à Mejjatia.

La mise en place de ce refuge va coûter 8 millions de dirhams et permettra d’héberger les chiens et autres animaux errants dans les rues de la ville, les artères des souks clandestins ou sous les toits de maisons en ruine. Selon le quotidien Assabah, l’établissement sera doté d’équipements modernes et spécifiques pour le bien-être des animaux. Il sera financé à la fois par Casa Environnement pour 5,4 millions de dirhams et la Direction des collectivités locales pour 2,6 millions de dirhams.

Le journal souligne que la commune urbaine a déjà acté la création de ce refuge pour animaux errant dans la commune de Mejjatia. Une convention de partenariat a été déjà élaborée avec la Société de développement local (SDL) Casa Environnement. Il est prévu pour le futur refuge pour animaux un rayon équipé de cages spéciales destiné aux chiens dangereux, une écurie pour les ânes et autres animaux du même genre ainsi qu’un centre vétérinaire et une unité technique qui se chargera des dépouilles des animaux morts.

Les animaux concernés par cette prise en charge sont ceux qui seront capturés dans les rues, ceux qui sont hébergés dans les anciens abattoirs dont les bâtiments ont été classés comme patrimoine historique de la ville.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Environnement

Aller plus loin

Khadija, la femme qui change la vie des chats errants au Maroc (vidéo)

Khadija, une Marocaine de 58 ans, a décidé de créer il y a deux ans une association à Tamesna, à 30 kilomètres de Rabat, pour accueillir les chats abandonnés ou errants....

Alerte à Mohammedia : des chiens errants, une menace pour la population

De plus en plus à Mohammedia, les attaques de chiens errants se multiplient. Face à ce danger permanent, les habitants de la ville ne savent plus à quel saint se vouer.

Maroc : les chiens errants sèment la terreur à Khémisset

Les chiens errants sont devenus un véritable danger pour les habitants de Khémisset qui craignent pour leur vie. Ils appellent les autorités locales à l’aide.

Maroc : plus d’une dizaine de chiens meurent empoisonnés

À Agadir, 12 chiens ont été découverts morts empoisonnés dans un refuge pour animaux après avoir mangé de la viande contenant du poison jeté dans la cour de Morocco Animal Aid...

Ces articles devraient vous intéresser :

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Déchets de l’Aïd al-Adha : un casse-tête pour les villes marocaines

Au Maroc, la gestion des déchets pendant la période de la célébration de l’Aïd al-adha reste l’un des défis que peinent à relever chaque année les autorités locales.

Maroc : des plages plus sûres et plus propres cette année

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, s’active pour la protection et l’amélioration des plages dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2024.

Maroc : voici les plages à éviter cette année

Dans son rapport sur la qualité des eaux de baignade, présenté vendredi à Rabat, le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a indiqué que 22 plages ne respectent pas les normes environnementales requises.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.