Maroc : Mise en activité du futur plus grand parc éolien d’Afrique

24 avril 2014 - 12h22 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le parc éolien de Tarfaya, au sud-ouest du Royaume, a commencé à produire ses premiers kilowatts depuis le 3 avril. Il sera entièrement opérationnel en octobre 2014 et produira une puissance de 300 mégawatts, devenant ainsi le plus grand parc éolien d’Afrique.

Avec ses 131 éoliennes de 80 mètres de haut, dont 88 ont déjà été montées selon Mohammed Sebti, le directeur du pôle énergie de Nareva, le parc éolien de Tarfaya qui est implanté sur près de 10.000 hectares, couvrira 42% des besoins énergétique du Royaume, d’ici 2020.

« 44 éoliennes ont été raccordées au réseau (...) et les premiers kilowatts ont été livrés le 3 avril", a annoncé Mohammed Sebti ce mardi à l’AFP. Toujours selon ce dernier, la production du site va désormais monter en puissance et sa « mise en service totale interviendra vers octobre, comme prévu ».

Avec sa mise en service totale, ce parc éolien (qui a coûté 500 millions d’euros) deviendra alors le plus important d’Afrique et ôtera à la palme au parc éolien d’Ashegodae, en Ethiopie, qui justifie de 84 turbines et parvient à produire 120 MW de puissance.

Nareva est la société marocaine en charge du projet en joint-venture avec les Français de GDF-Suez.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - Tarfaya - Energie solaire

Aller plus loin

Siemens construit une usine d’éoliennes à Tanger

C’est un montant de plus d’un milliard de dirhams que va investir Siemens dans la région de Tanger pour une nouvelle usine dédiée aux éoliennes et qui devrait déboucher sur la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.