Maroc : peine de mort pour le fils d’un haut responsable

26 octobre 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

La Cour d’appel d’Agadir a condamné mardi le fils d’un parlementaire à la peine capitale pour « meurtre avec préméditation ».

Appelé à témoigner lors de l’audience du 10 octobre, le médecin légiste qui a pratiqué l’autopsie sur le corps de la victime, un homme d’affaires, a révélé la cause du décès. Le jeune homme est décédé après avoir été brûlé vif, deux jours après avoir rencontré le meurtrier qui, selon les investigations menées par la police judiciaire, l’avait enfermé dans le coffre de sa voiture.

Le représentant du ministère public a demandé le report de ce procès en raison de l’hospitalisation de l’accusé au centre cardio-vasculaire d’Inezgane (Souss-Massa), alors qu’il quittait la prison d’Aït Melloul pour le tribunal. Mais le président de la chambre criminelle a rejeté cette requête, estimant que le dossier était prêt à être examiné, relate Assabah.

À lire : Arrestation du fils d’un parlementaire à Agadir

Le prévenu, fils d’un parlementaire, a fini par se présenter devant la cour, sur une chaise roulante. Sa défense avait demandé le renvoi du dossier devant la chambre correctionnelle, au motif que son client souffrait d’une maladie mentale. Le président du tribunal a déclaré détenir une expertise médicale qui atteste de la bonne santé, physique et mentale de l’accusé.

Au terme d’une enquête approfondie de 9 mois, le juge d’instruction avait décidé de poursuivre le jeune homme de 27 ans pour le meurtre de la victime. Le procès avait débuté le 22 juillet dernier et a pris fin mardi avec sa condamnation à la peine capitale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Procès - Homicide

Aller plus loin

Maroc : le fils d’un député écope de 4 mois de prison pour homicide involontaire

Le tribunal de première instance de Fès a condamné le fils d’un député à quatre mois de prison pour homicide involontaire et délit de fuite. Il a provoqué un accident de la...

Peine réduite en appel pour le frère d’un conseiller du roi Mohammed VI

À Rabat, Karim, frère du conseiller royal Yassir Zenagui, condamné en première instance à trois ans de prison en octobre 2021 pour escroquerie et abus de confiance, a vu sa...

Bruxelles : le fils d’une députée marocaine inculpé dans une affaire de drogues

Huit individus, dont le fils de la députée d’origine marocaine Fadila Laanan, sont poursuivis pour vente et détention de stupéfiants en association dans l’affaire de 50 pacsons...

Agadir : le fils du président de la région placé en détention provisoire

Impliqué dans une affaire de « violences volontaires », le fils de Karim Achengli, membre du Rassemblement national des indépendants (RNI), et président de la région...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.