Maroc : les raisons de la baisse notable des prix des légumes

24 janvier 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les prix des légumes ont considérablement baissé au Maroc ces derniers jours. En voici la raison.

La récente baisse des prix des légumes est principalement due à l’arrêt des exportations vers la Mauritanie et d’autres pays du continent, fait savoir l’hebdomadaire L’Observateur du Maroc. « La décision des autorités mauritaniennes d’augmenter les droits de douane sur les légumes importés du Maroc via le poste frontalier d’El Guerguera a eu des répercussions immédiates sur les prix », explique Abderrazak Echabbi, secrétaire général de l’association du marché de gros des fruits et légumes, cité par le magazine.

À lire : Pourquoi les légumes sont soudainement moins chers au Maroc

Actuellement, un kilo de tomates coûte 6 dirhams et un kilo de pommes de terre, environ 4 dirhams, indique-t-on, soulignant que malgré cette baisse récente des prix, les prix de détail demeurent élevés par rapport à ceux du marché de gros. « Le prix de vente au détail de la tomate est actuellement de 6 dirhams, tandis qu’au marché de gros, il est de seulement 2 dirhams », fait remarquer Echabbi, qui attribue cet écart à la loi de libéralisation des prix et la difficulté pour les comités de contrôle d’imposer des prix raisonnables et fixes.

Le secrétaire général de l’association du marché de gros des fruits et légumes appelle à mener des réflexions sur comment garantir une stabilité des prix dans l’avenir, même si la baisse actuelle est favorablement accueillie par les consommateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Prix - Mauritanie - Consommation

Aller plus loin

Pourquoi les légumes sont soudainement moins chers au Maroc

Les prix des légumes les plus consommés comme la tomate, la pomme de terre et l’oignon ont considérablement baissé cette semaine dans les souks et marchés hebdomadaires. En...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

La hausse des prix des légumes force le Maroc à réduire ses exportations

Le Maroc interdit jusqu’à nouvel ordre les exportations de tomate, d’oignon et de pomme de terre vers l’Afrique de l’Ouest, principal marché africain pour les produits...

Etrange baisse des prix des fruits et légumes au Maroc

La disponibilité de fruits et légumes en quantité suffisante et à des prix abordables dans les marchés au Maroc ne manque pas de surprendre les consommateurs qui, considérant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.