Maroc : un responsable de parti s’en prend aux ministres binationaux

19 septembre 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Isaac Charia, président du Parti marocain libéral (PML) estime que la double nationalité est incompatible avec les hautes fonctions publiques. Il a dans son viseur les ministres et élus binationaux.

« Les responsables binationaux, c’est un point central. Il y a des ministres et des élus qui occupent des postes à forte responsabilité politique ou économique, et qui possèdent la nationalité française. En réalité, la double nationalité est incompatible avec les hautes fonctions publiques, je tiens à le redire », analyse Isaac Charia, président du Parti marocain libéral, dans une intervention sur Facebook.

A lire : Quand Emmanuel Macron encense les binationaux

Pour étayer ses propos, il explique que la pluri-appartenance de quelques ministres d’Akhannouch « écorne » non seulement « la souveraineté nationale » mais elle engendre aussi « de conflits de compétence et de conflits de droits ». « Comment peut-on faire face aux provocations françaises avec des ministres binationaux ? », s’est interrogé l’acteur politique. Selon lui, « l’allégeance unique est essentielle ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Isaac Charia - Nationalité marocaine

Aller plus loin

Fouzi Lekjaa veut calmer les ardeurs des binationaux

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a demandé au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, de ne pas céder aux exigences jugées...

Maroc : le PJD ne veut plus des ministres binationaux

Le parti de la justice et du développement (PJD) que dirige Abdelilah Benkirane ne veut plus que les Marocains possédant d’autres nationalités entrent au gouvernement. Il a...

Choisir sa nationalité sportive : un choix déchirant pour les binationaux

Le changement de nationalité sportive est un déchirement pour tous les sportifs. À l’instar de nombreux joueurs marocains ayant la double nationalité, qui se sont retrouvés...

Quand Emmanuel Macron encense les binationaux

Le président français, Emmanuel Macron, était en dialogue ouvert vendredi dernier avec onze Jeunes africains originaires du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Kenya, ou encore du...

Ces articles devraient vous intéresser :