Quand Emmanuel Macron encense les binationaux

10 octobre 2021 - 06h40 - France - Ecrit par : S.A

Le président français, Emmanuel Macron, était en dialogue ouvert vendredi dernier avec onze Jeunes africains originaires du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Kenya, ou encore du Mali, lors du sommet Afrique-France nouvelle formule tenu à Montpellier auquel aucun d’État africain n’a été convié. À l’occasion, il a rendu hommage aux binationaux.

« Pendant des décennies, on vous a beaucoup expliqué qu’il fallait vous excuser de ne pas être totalement français. Vous êtes totalement français. La France s’épouse par ses valeurs, son histoire, sa langue », s’est adressé Emmanuel Macron à la jeunesse africaine lors du sommet de Montpellier. « On vous a entré quelque chose dans l’esprit : ça serait un moins d’être de la diaspora. C’est une énorme erreur. C’est un plus pour vous et pour la France. Notre diaspora est une chance pour ce qu’on a à faire en France et pour nous aider à réussir cette aventure avec l’Afrique », a-t-il ajouté.

À lire : Macron remercié pour son beau geste envers une petite marocaine atteinte d’autisme

Son souhait c’est que ces binationaux portent ses messages sur l’autre rive de la Méditerranée. La France, dira Emmanuel Macron, s’est construite dans ce rapport à l’Afrique. Précisant que son pays compte près de 7 millions de Français dont la vie est intimement, familialement, de manière directe, en première ou en deuxième génération, liée à l’Afrique, le chef de l’État soutient qu’« on ne peut pas avoir une France qui construit son propre roman national si elle n’assume pas sa part d’africanité, si elle ne regarde pas à travers ses pages sombres ou heureuses, ses histoires tragiques ou d’amour qui a fait et continue de faire notre pays. »

À lire : Macron veut honorer des personnalités maghrébines

Le président français a par ailleurs annoncé la création d’une maison des mondes africains et des diasporas et appelé à nommer davantage de personnes issues de ces diasporas dans le réseau diplomatique. La maison des mondes africains « sera un lieu de culture, de débat d’idées, de recherche et d’entreprenariat  ». « On n’est pas parfait. La réalité, c’est que notre représentation nationale, comme notre administration, n’est pas encore au vrai visage de la France », a fait remarquer le chef de l’État français.

Sujets associés : France - Kenya - Montpellier - Mali - Côte d’Ivoire - Afrique - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Maroc : le PJD ne veut plus des ministres binationaux

Le parti de la justice et du développement (PJD) que dirige Abdelilah Benkirane ne veut plus que les Marocains possédant d’autres nationalités entrent au gouvernement. Il a...

Quand Emmanuel Macron fait l’éloge de l’arabe

Le président Emmanuel Macron a fait l’éloge de l’arabe dont l’enseignement dans les écoles françaises contribuerait à lutter contre le «  séparatisme de certaines associations...

Covid-19 : le Maroc forfait pour la Coupe arabe de basket-ball

L’équipe marocaine de basket-ball ne sera pas au rendez-vous de la Coupe arabe des nations de la discipline. Plusieurs cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés au...

Maroc : un responsable de parti s’en prend aux ministres binationaux

Isaac Charia, président du Parti marocain libéral (PML) estime que la double nationalité est incompatible avec les hautes fonctions publiques. Il a dans son viseur les ministres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...