Macron remercié pour son beau geste envers une petite marocaine atteinte d’autisme

15 avril 2021 - 09h40 - Ecrit par : S.A

La Maison des Familles de Grenoble remercie le président Emmanuel Macron qui «  a donné un moment de grâce  » à Nihal, une petite marocaine de 9 ans atteinte d’autisme, lors de sa visite à la plateforme de repérage de l’autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère.

Nihal a vécu un instant de bonheur avec le président français le 2 avril, à Saint-Égrève, lors de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. La Maison des Familles de Grenoble revient sur cette visite d’Emmanuel Macron à travers une lettre chargée d’émotion intitulée « Derrière le beau cliché, la réalité sans masque ?  » « Cette photo, c’est une image de bonheur. Un instant suspendu. Nihal se retrouve dans vos bras. Sa main presque appuyée sur votre épaule. On dirait un père et sa fille. Tout un symbole. La République protège ses enfants. N’est-ce pas aussi ce qu’affirme Nihal sur son tee-shirt ? «  Never stop dreams ». Alors… Merci, Monsieur le Président, d’avoir donné à cette petite fille ce moment de grâce. Son sourire est radieux. Elle semble heureuse. Enfin… car Nihal vient de vivre deux années vraiment effroyables. », peut-on lire dans la correspondance.

L’association retrace le parcours de la famille de la petite Nihal. Une famille monoparentale partie de Tanger pour faire soigner la fillette en France. Arrivée en métropole, elle était confrontée à d’énormes difficultés. « Hébergée quelques mois par des proches, la petite famille de Nihal a vécu l’errance. Les hébergements d’urgence, la colocation et même quelque temps dans un… garage ! Oui, un garage… Merci encore Monsieur le Président car avant vous, seule la maman de Nihal a porté sa petite fille à bout de bras et avec elle, cet espoir fou d’une mère prête à tout pour offrir à son enfant chéri les soins dont elle a besoin pour vivre dignement », poursuit la correspondance.

Contactée par Le Dauphiné Libéré, Élisabeth Michel, directrice de la Maison des Familles de Grenoble explique les raisons qui sous-tendent l’envoi de cette lettre au président de la République. « Nous nous sommes adressés au président, en lui disant – Monsieur Emmanuel Macron, vous qui avez pris Nihal dans vos bras – afin de l’alerter aussi sur la problématique des enfants migrants qui vivent des situations très difficiles en arrivant sur le sol français, qu’ils soient malades ou pas. La maman de Nihal est venue ici pour faire soigner sa fille. Notre pays a représenté cet espoir pour elle. Elle était d’ailleurs très heureuse de la visite présidentielle au centre hospitalier et très fière de la photo qui a été prise », dit-elle.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, elle et ses filles sont en attente de papiers. Mais combien d’autres enfants arrivent en France ? Notre lettre au président, c’est aussi une façon de rappeler que nous avons tous une responsabilité collective pour faire aimer la France à ces enfants et pour qu’ils vivent dans des conditions dignes. »

Tags : Grenoble - Tanger - Santé - Immigration - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Peine de prison requise contre une marocaine qui avait abandonné son fils à Amsterdam

Nabila R., une maman d’origine marocaine, avait abandonné son fils de 3 ans à la gare d’Amsterdam fin novembre dernier. Lundi, elle comparaissait devant le tribunal de la ville...

Quand Emmanuel Macron encense les binationaux

Le président français, Emmanuel Macron, était en dialogue ouvert vendredi dernier avec onze Jeunes africains originaires du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Kenya, ou encore du Mali,...

Le roi Mohammed VI en voyage en France

Le roi Mohammed VI s’est rendu en France mercredi 1ᵉʳ juin dans le cadre d’un déplacement privé. Il s’agit de son premier déplacement en Europe depuis la fin de la crise du...

Paris : la famille Bouziri, à cinq, dans un 12 m²

Depuis quatre ans, la famille Bouziri constituée de cinq membres vit dans un appartement minuscule, côtoyant l’insalubrité, la promiscuité. Leur demande d’un logement social est...

Nous vous recommandons

Le divorce par procuration désormais possible au Maroc

Au Maroc, une personne peut désormais divorcer par procuration pourvu que certaines conditions soient remplies. C’est ce qui ressort d’une jurisprudence de la Cour de cassation.

Sahara : l’Algérie rejette la résolution du Conseil de sécurité

Après la décision prise vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU de proroger d’une année la mission de la Minurso (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental), la réaction de l’Algérie était attendue. Dimanche, le...

Pays-Bas : la villa du joueur marocain Mimoun Mahi est à vendre

L’international marocain Mimoun Mahi (deux sélections) a mis en vente sa villa achetée il y a moins de deux ans aux Pays-Bas. Pour l’attaquant du FC Utrecht, il devient urgent de trouver une maison bien plus grande pour le confort de sa femme Daisy...

Le Maroc dominerait l’Algérie en cas de conflit armé

Le Maroc aurait l’avantage sur l’Algérie en cas de conflit armé entre les deux pays, révèle un récent rapport de la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques (FMES) composée d’anciens militaires...

Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

Bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) se retrouvent bloqués depuis plusieurs jours sur le parking du port maritime Orsetti (Sète) à cause de l’annulation de leur billet. La société marocaine Intershipping qui a ouvert une troisième ligne maritime...

Casablanca : à Maârif, la rue de Jura s’effondre

Quelques mois après sa réhabilitation, Oussama Ibnou Zaïd (ex-rue de Jura), située à Maârif, un arrondissement de Casablanca présente de graves failles de sécurité.

L’Algérie rappelle son ambassadeur au Maroc

La crise diplomatique entre l’Algérie et le Maroc a pris une autre tournure. Le voisin de l’Est vient de rappeler le diplomate algérien pour consultation.

Le Maroc se prépare pour recevoir sa commande de F-16 Block 72

Le Maroc envisagerait de mener certains travaux sur deux de ses grandes bases aériennes afin qu’elles soient capables d’accueillir les F-16 Block 72, dont la commande a été lancée, il y a deux ans.

Décès de Abdelmounaim El Jamaï, un des pionniers de la chanson marocaine (vidéo)

Le monde de la musique marocaine est en deuil. L’artiste-chanteur, Abdelmounaim El Jamaï, est décédé dimanche à Rabat des suites d’une longue maladie. Il avait 73 ans.

Accusations d’incendie contre le Maroc : France inter se moque de l’Algérie

France inter remet en cause les accusations d’incendie contre le Maroc et critique vertement l’Algérie qui tente de « détourner l’attention de son propre peuple de son impéritie ».