Macron remercié pour son beau geste envers une petite marocaine atteinte d’autisme

15 avril 2021 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Maison des Familles de Grenoble remercie le président Emmanuel Macron qui «  a donné un moment de grâce  » à Nihal, une petite marocaine de 9 ans atteinte d’autisme, lors de sa visite à la plateforme de repérage de l’autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère.

Nihal a vécu un instant de bonheur avec le président français le 2 avril, à Saint-Égrève, lors de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. La Maison des Familles de Grenoble revient sur cette visite d’Emmanuel Macron à travers une lettre chargée d’émotion intitulée « Derrière le beau cliché, la réalité sans masque ?  » « Cette photo, c’est une image de bonheur. Un instant suspendu. Nihal se retrouve dans vos bras. Sa main presque appuyée sur votre épaule. On dirait un père et sa fille. Tout un symbole. La République protège ses enfants. N’est-ce pas aussi ce qu’affirme Nihal sur son tee-shirt ? «  Never stop dreams ». Alors… Merci, Monsieur le Président, d’avoir donné à cette petite fille ce moment de grâce. Son sourire est radieux. Elle semble heureuse. Enfin… car Nihal vient de vivre deux années vraiment effroyables. », peut-on lire dans la correspondance.

L’association retrace le parcours de la famille de la petite Nihal. Une famille monoparentale partie de Tanger pour faire soigner la fillette en France. Arrivée en métropole, elle était confrontée à d’énormes difficultés. « Hébergée quelques mois par des proches, la petite famille de Nihal a vécu l’errance. Les hébergements d’urgence, la colocation et même quelque temps dans un… garage ! Oui, un garage… Merci encore Monsieur le Président car avant vous, seule la maman de Nihal a porté sa petite fille à bout de bras et avec elle, cet espoir fou d’une mère prête à tout pour offrir à son enfant chéri les soins dont elle a besoin pour vivre dignement », poursuit la correspondance.

Contactée par Le Dauphiné Libéré, Élisabeth Michel, directrice de la Maison des Familles de Grenoble explique les raisons qui sous-tendent l’envoi de cette lettre au président de la République. « Nous nous sommes adressés au président, en lui disant – Monsieur Emmanuel Macron, vous qui avez pris Nihal dans vos bras – afin de l’alerter aussi sur la problématique des enfants migrants qui vivent des situations très difficiles en arrivant sur le sol français, qu’ils soient malades ou pas. La maman de Nihal est venue ici pour faire soigner sa fille. Notre pays a représenté cet espoir pour elle. Elle était d’ailleurs très heureuse de la visite présidentielle au centre hospitalier et très fière de la photo qui a été prise », dit-elle.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, elle et ses filles sont en attente de papiers. Mais combien d’autres enfants arrivent en France ? Notre lettre au président, c’est aussi une façon de rappeler que nous avons tous une responsabilité collective pour faire aimer la France à ces enfants et pour qu’ils vivent dans des conditions dignes. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grenoble - Tanger - Santé - Immigration - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Mohammed VI envoie un message à Emmanuel Macron

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la République française, Emmanuel Macron, à l’occasion de la fête nationale de son pays.

Karima El Mahroug serait autiste

Karima El Mahroug alias Ruby, l’escort qui accuse l’ancien premier ministre italien, Silvio Berlusconi, de l’avoir exploité sexuellement alors qu’elle était encore mineure,...

Peine de prison requise contre une marocaine qui avait abandonné son fils à Amsterdam

Nabila R., une maman d’origine marocaine, avait abandonné son fils de 3 ans à la gare d’Amsterdam fin novembre dernier. Lundi, elle comparaissait devant le tribunal de la ville...

L’incoyable parcours de Mohamed, fils autiste d’une Marocaine en France (vidéo)

Malika, 45 ans, d’origine marocaine, raconte l’histoire de sa vie marquée par son incroyable combat pour son fils Mohamed, autiste, devenu une véritable source d’inspiration...

Ces articles devraient vous intéresser :

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

L’anarchie des salons de beauté au Maroc dénoncée

La docteure Hanan Atrakin, spécialiste en chirurgie esthétique et députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a exprimé ses inquiétudes face à la prolifération au Maroc des salons de beauté offrant des services esthétiques médicaux, évoquant une...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...