Marrakech : des hôteliers font un cadeau à leurs employés

11 avril 2020 - 00h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Malgré l’arrêt de leurs activités à cause du covid-19, les hôteliers de Marrakech ont décidé de manifester leur solidarité envers de leurs salariés. Ces derniers recevront leurs salaires de mars et d’avril en dépit des congés. Si la situation restait en l’état, une solution sera trouvée de commun accord pour le salaire de mai.

"C’est dans les moments difficiles qu’il est important de faire parler son cœur et de marquer sa solidarité", a fait observer un hôtelier de Marrakech. Kabir Ali Rahimi, un propriétaire d’hôtel, a confié avoir mis en congés pour trois mois, son person­nel, tout en s’engageant à leur verser la totalité de leurs salaires. Pour faire face à ces dépenses, il a dû prendre un prêt à la banque.

C’est pourquoi, à travers un courrier adressé au ministère des Finances, Kabir Ali Rahimi propose que pour les entre­prises qui payent les salaires, les banques octroient des crédits sans intérêt ou avec un taux d’intérêt maximum de 2 %, rem­boursable sur 24 mois à celles qui en feront la demande. Ce qui permettra de bien traverser la période de disette due à la pandémie du coronavirus, rapporte L’Economiste. Il pense que l’option des 2 000 DH de la CNSS, est beaucoup plus adaptée aux hôteliers indépendants. Car, elle va mettre en difficulté la caisse et les employés qui vont perdre une grande partie de leurs salaires.

À titre d’exemple, il a évoqué le cas du groupe Accor qui a mis en place un Fonds all Heartist, qui sera approvisionné par 25 % des dividendes des actionnaires. Le tout pour un montant de 70 millions d’euros destinés à la prise en charge sanitaire de 300 000 salariés et collaborateurs du Groupe qui ne disposent pas d’une couverture sociale. Le Fonds doit venir en aide à ces collaborateurs et partenaires en grande difficulté financière à cause du chômage technique, en tenant compte des spécificités de chaque cas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Hôtellerie

Aller plus loin

Marrakech : vers une cessation totale d’activités des hôtels

La majorité des hôtels à Marrakech risquent de fermer leurs portes face à la prorogation de la fermeture des frontières. En tout, 140 établissements hôteliers ont déjà cessé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : présenter un acte de mariage dans les hôtels c’est fini

L’obligation de présenter un contrat de mariage lors de la réservation de chambres d’hôtel au Maroc pour les couples aurait été annulée. Cette décision survient après la colère du ministre de la Justice, Adellatif Ouahbi.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.