Marrakech : interpellations massives dans un riad transformé en boîte de nuit clandestine

21 décembre 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les éléments de la gendarmerie royale de Marrakech ont interpellé plusieurs personnes dans un riad transformé en boîte de nuit clandestine en cette période d’état d’urgence sanitaire.

Ces interpellations massives ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dernier suite à une dénonciation, rapporte Assabah. Les informations reçues font état de ce qu’une activité suspecte est menée dans un riad. En tout, 21 personnes, dont les gérants du lieu, une danseuse du ventre et des clients, hommes et femmes ont été interpellés lors d’une soirée arrosée dans ce riad. Elles ont été ensuite placées en garde à vue puis en détention provisoire à la prison de l’Oudaya.

L’enquête préliminaire révèle que le propriétaire du riad est un étranger qui le louait à un Marocain. Celui-ci l’a transformé en boîte de nuit où sont servies des boissons alcoolisées d’origine inconnue. Des mandats de recherche ont été d’ailleurs émis contre le fournisseur d’alcool.

En attendant leur comparution, les personnes interpellées seront poursuivies pour violation de l’état d’urgence sanitaire et consommation d’alcool.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Arrestation - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Casablanca : 27 interpellations pour violation de l’état d’urgence sanitaire et destruction de biens

27 personnes dont 7 mineurs ont été arrêtées lundi soir par les éléments de la police de Casablanca pour non respect de l’état d’urgence sanitaire. Ils sont également accusés...

Maroc : un policier arrêté pour ...violation de l’état d’urgence sanitaire

Six individus dont un fonctionnaire de police ont été arrêtés à Fès pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Ces opérations sécuritaires menées par la police ont été menées...

Maroc : la sœur d’une députée interpellée pour violation du confinement

Prise en flagrant délit pour non-respect du confinement, Iyehanidou Maelainine, sœur de la députée Amina Maelainine, a été placée en garde à vue à Tiznit le mercredi 8 avril 2020.

Une boîte de nuit clandestine à Témara, 22 arrestations

Les éléments de la gendarmerie de Témara ont procédé, dans la nuit de samedi à dimanche, à l’interpellation d’une vingtaine d’individus qui consommaient de la chicha et des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.