Des arrestations pour prostitution à Marrakech

30 septembre 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes femmes, ont été arrêtées. En dehors des boissons et autres substances qui y ont été retrouvés, les gendarmes ont découvert des chambres aménagées et servant de lieu de débauche.

L’opération a été menée par la brigade de la gendarmerie royale de Tahnaout, en coordination avec les gendarmes de Sidi Abdellah Ghiate. Selon le quotidien Assabah, la descente faite dimanche soir, a permis d’interpeller quatorze clients, dont six filles et des hommes mariées. Les épouses de ces derniers ont été convoquées par la Gendarmerie royale dans le cadre de l’enquête ouverte sous la supervision du parquet compétent.

À lire :Une villa à Casablanca transformée par un MRE en boîte de nuit

Le gérant de la boîte de nuit clandestine a été également interpellé et auditionné. Le propriétaire de la villa s’est enfui et reste introuvable. En plus des quatorze personnes arrêtées, les gendarmes ont saisi une grande quantité de boissons alcoolisées, de narguilés et de drogues.

À lire : Marrakech : interpellations massives dans un riad transformé en boîte de nuit clandestine

Après la période de garde à vue, qui a été prolongée de quarante-huit heures, les personnes arrêtées ont été déférées, mercredi, devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Marrakech. Leur procès démarre bientôt.

Sujets associés : Marrakech - Prostitution Maroc - Gendarmerie Royale - Arrestation

Aller plus loin

Pas d’exposition sur Bousbir, la plus grande maison close au Maroc

Alors qu’elle devait avoir lieu à la Villa des Arts de Casablanca en ce mois de décembre, l’exposition sur le quartier Bousbir, auparavant la plus grande maison close à ciel...

Des manifestations anti-chicha et anti-prostitution à Tanger

Plusieurs manifestations se sont déroulées ces derniers jours à Tanger qui ont ciblé les « odeurs » des bars à chicha et la montée inquiétante de la prostitution.

Casablanca : interpellations massives dans un cabaret

Les services de police de Casablanca ont procédé à l’arrestation de dizaines de personnes, dont des jeunes filles mineures dans un cabaret pour violation de l’état d’urgence...

Agadir : les danseuses de l’Est, la nouvelle arme des hôtels et des boîtes de nuit

Une déferlante de danseuses des pays de l’Europe de l’Est s’est abattue sur la ville d’Agadir, ces dernières années. Jeunes et belles, ces femmes sont de nouveaux objets de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.