Nouvelle interpellation en lien avec la fusillade du café "La Crème" à Marrakech

11 octobre 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La fusillade du café « La Crème » à Marrakech n’a pas fini de livrer ses secrets. Une nouvelle arrestation a été opérée dans le cadre de l’enquête menée sur cette affaire depuis 2017.

Un individu a été arrêté en fin de semaine dernière à Nador dans le cadre de l’enquête sur la fusillade du « Café la Crème » à Marrakech, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. L’homme interpellé serait un proche de celui que l’on considère comme le commanditaire de ce crime, un Marocain résidant aux Pays-Bas. Il serait également celui qui a dirigé l’exécution de cette opération. Selon certaines indiscrétions, il était présent le jour de la fusillade et s’était enfui après. Après son arrestation, il a été transféré à Marrakech. Il fait désormais l’objet d’un complément d’enquête.

À lire : Fusillade à Marrakech : le Maroc demande l’extradition d’un Maroco-néerlandais

La fusillade est survenue le 2 novembre 2017 au café « La crème » à Marrakech. Le bilan fait état d’un mort et de deux blessés. Les principaux accusés avaient abattu par erreur un jeune médecin interne du CHU de Marrakech, le propriétaire du café étant leur cible. En tout, 19 personnes impliquées dans cette affaire étaient jugés devant le tribunal de première instance de la ville ocre. Parmi ces personnes, 13 étaient poursuivies en état d’arrestation. Certaines avaient été condamnées à 2 mois de prison avec sursis, et, d’autres, à 20 ans de prison.

Les deux principaux accusés, les Néerlandais R. M, 26 ans, et G. S, 31 ans, avaient été condamnés à la peine capitale. Le propriétaire du café, M. E. avait écopé de 15 ans de prison ferme, tandis que son frère avait été condamné à huit ans de réclusion criminelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Enquête - Fusillade café à Marrakech - Arrestation

Aller plus loin

Fusillade du café "La Crème" à Marrakech : peine de mort requise

Le ministère public a requis la peine capitale à l’encontre de huit individus déjà condamnés en première instance pour leur implication dans la fusillade du café « La Crème » à...

Fusillade de « La Crème » à Marrakech : l’un des accusés relaxé

Seddik Rais, l’un des accusés dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech, a été relaxé mardi par la chambre criminelle près la cour d’appel.

Triple homicide à Settat

Nouveau drame à Settat. Un individu a été placé en garde à vue pour avoir commis un triple meurtre avec son fusil de chasse à Nkhila (province de Settat).

Fusillade de Paris : l’auteur affirme être « raciste »

Le racisme était bel et bien le mobile de l’auteur de la fusillade qui s’est produite hier, vendredi 23 décembre, à Paris, tuant trois personnes et blessant trois autres, toutes...

Ces articles devraient vous intéresser :