2,7 millions de dirhams volés dans une voiture à Bouznika

3 septembre 2021 - 08h10 - Maroc - Ecrit par : G.A

Sept personnes ont été arrêtées à Bouznika pour leur implication présumée dans le vol d’une importante somme d’argent. Organisés en bande criminelle, ces individus sont parvenus à dérober 2,7 millions de dirhams à l’épouse de l’ancien président mauritanien, Mohamed Ouled Abdelaziz.

C’est la brigade de la gendarmerie royale de Bouznika qui a démantelé ce réseau criminel qui avait vidé tout le contenu de la voiture de l’épouse de l’ancien président mauritanien, Mohamed Ouled Abdelaziz. Elle a découvert sa voiture, garée dans sa résidence estivale de Bouznika, complètement saccagée et cambriolée, rapporte le quotidien Assabah qui souligne que les 2,7 millions de dirhams se trouvaient dans le coffre du véhicule.

À lire : Tanger : une bande armée vole près de 4 millions de dirhams chez un commerçant

Alertés par la victime, les éléments de la brigade de la gendarmerie royale de Bouznika ont effectué les constats d’usage et ouvert une enquête qui les as mis sur la piste des sept personnes interpellées mercredi. Elles ont été déférées devant le parquet compétent pour constitution de bande criminelle et vols qualifiés.

À lire : Gibraltar : un Marocain vole 1,5 million d’euros dans un dépôt de tabac

Les suspects ont été arrêtés grâce aux images des caméras installées chez les voisins et qui ont conduit les gendarmes sur la piste d’un repris de justice. Il n’hésitera pas à donner les noms du reste de la bande. Les sept suspects attendent leur procès qui démarre dans les prochains jours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bouznika - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : les braqueurs de plusieurs banques arrêtés

Quatre individus âgés de 26 à 31 ans ont été interpellés vendredi soir par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca. Ils seraient impliqués dans...

Gibraltar : un Marocain vole 1,5 million d’euros dans un dépôt de tabac

Les autorités espagnoles ont récemment extradé un ressortissant marocain âgé de 34 ans vers Gibraltar, pour son implication présumée dans le vol de la somme d’1,5 million...

Tanger : une bande armée vole près de 4 millions de dirhams chez un commerçant

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), par le biais de ses éléments du Service préfectoral de la Police judiciaire de Tanger, annonce l’arrestation de 3 individus...

Un téléphone avec des données sensibles volé à Salé

À Salé, des jeunes hommes ont volé le téléphone mobile dont le contenu serait sensible d’une responsable du ministère de l’Intérieur. Les forces de l’ordre ont réussi à...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.