Descente de la gendarmerie dans un bar illégal à Marrakech

16 novembre 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les éléments de la gendarmerie royale de Marrakech ont interpellé 26 individus dans un bar-restaurant à Agafay qui a ouvert sans autorisation et servait des boissons alcoolisées issues de la contrebande.

Les gendarmes ont opéré une descente dans l’établissement dans la nuit de samedi à dimanche et y ont interpelé quatre gérants ainsi que 22 clients dont des femmes, indiquent des sources à Assabah. Les agents ont découvert sur les lieux d’importantes quantités de boissons alcoolisées issues de la contrebande ainsi que des stupéfiants chez les clients dont la plupart étaient en état d’ébriété.

À lire : Le Maroc en guerre contre la contrebande d’alcool

Le parquet a ordonné le placement en garde à vue des personnes arrêtées pour les besoins de l’enquête. Les boissons alcoolisées déjà servies aux clients, celles en stock dans le réfrigérateur du bar ou dans des dépôts non autorisés, de même que des narguilés et une importante quantité de tabac, ont été saisies par les gendarmes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Gendarmerie Royale - Alcool - Fraude - Arrestation

Aller plus loin

Harhoura : un bar clandestin rasé par les autorités locales

Un nouveau scandale immobilier à Harhoura, non loin de Rabat. Un bar situé dans la ville a été récemment rasé par les autorités locales. On reproche au promoteur d’avoir...

Tanger : 10 personnes arrêtées pour vente et consommation d’alcool

La police a arrêté samedi 10 personnes dans deux cafétérias dédiées aux narguilés, mais qui vendaient illégalement de l’alcool.

Maroc : forte hausse des recettes fiscales sur l’alcool

Depuis l’été dernier, les recettes issues des redevances sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une forte augmentation grâce notamment au retour des touristes au...

Le Maroc en guerre contre la contrebande d’alcool

La douane marocaine mène actuellement une opération de démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic d’alcool frelaté ou de contrebande dans différentes zones...

Ces articles devraient vous intéresser :

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.