Maroc : forte hausse des recettes fiscales sur l’alcool

30 décembre 2022 - 10h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Depuis l’été dernier, les recettes issues des redevances sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une forte augmentation grâce notamment au retour des touristes au royaume.

D’après les chiffres de la Trésorerie générale du Royaume (TGR) cités par Les Inspirations Eco, ces recettes ont progressé, à fin août, de 81% par rapport à la même période de l’an dernier, +117% en septembre, +95% en octobre et +96% à fin novembre. Signe, selon le quotidien, que l’heure est désormais à la « fête » au Maroc, après deux années de restrictions sanitaires.

« Après la période de Covid, les gens ont une envie et une tendance plus forte qu’avant de s’adonner aux boissons alcoolisées. Il y a aussi les débutants, essentiellement des gens qui ont commencé à en prendre pour plusieurs raisons, dont le stress », explique-t-on.

A lire : Maroc : vers la dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool ?

Cette hausse des recettes des redevances imposées sur la consommation de boissons alcoolisées est également attribuable au retour des touristes étrangers au Maroc, après la réouverture des frontières et la relance des dessertes aériennes en février dernier, souligne la même source, rappelant qu’à fin septembre, les arrivées des touristes à se sont établies à 7,7 millions, totalisant 13,2 millions de nuitées, contre 2,8 millions d’arrivées et 6,6 millions de nuitées durant la même période en 2021.

D’ailleurs, la Société des boissons du Maroc (SBM), leader du secteur, a confirmé cette tendance, annonçant une hausse de son chiffre d’affaires cette année. Il s’élève à 995 millions de dirhams, en hausse de 11,3% par rapport à 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Chiffre d’affaires - Alcool - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur la cigarette et l’alcool, de l’ordre de 14,4...

L’alcool sauve les finances de la ville de Tanger

La mairie de Tanger gérée par le Parti authenticité et modernité (PAM) compte renflouer ses caisses à travers les taxes sur l’alcool et les casinos.

Des parlementaires s’attaquent à l’alcool et au tabac

Des députés proposent d’alourdir les taxes sur l’alcool et les tabacs manufacturés, afin d’en réduire la consommation et préserver, affirme-t-on, la santé des Marocains.

Maroc : l’alcool rapporte gros à l’Etat

En six mois, les recettes fiscales sur l’alcool ont connu une augmentation significative jusqu’à dépasser les 800 millions de dirhams. C’est ce qu’indique le rapport trimestriel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : le gouvernement et les syndicats divisés sur la hausse des salaires

Fin de la lune de miel entre le gouvernement et les centrales syndicales. Si la première phase des négociations s’est déroulée dans une ambiance détendue, des discordes sont apparues au cours du deuxième round sur certaines questions essentielles comme...

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu

Au Maroc, des ajustements ont été apportés à l’Impôt sur les sociétés (IS) et l’Impôt sur le revenu (IR) dans le cadre de la Loi de finances 2024.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : la traque des avoirs cachés commence

L’administration fiscale marocaine va mener une opération de contrôle des avoirs dormant à domicile afin d’assurer une meilleure transparence financière et fiscale.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.