Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

22 octobre 2022 - 17h02 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur la cigarette et l’alcool, de l’ordre de 14,4 milliards de dirhams.

Plus précisément, ces recettes proviendront des « redevances imposées sur les tabacs manufacturés », les « redevances imposées sur les spiritueux et les alcools » et les « redevances imposées sur les types de bière.

A lire : Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Selon les prévisions, l’État espère 12 milliards et 500 millions de dirhams de la redevance sur le tabac, un milliard et 110 millions de dirhams de la redevance sur les types de bière, et 859 millions de dirhams de la redevance sur l’alcool.

Soulignons qu’au cours de l’exercice 2022, le gouvernement avait rejeté une proposition de l’opposition concernant une augmentation la taxe sur la bière et l’alcool. Les estimations du gouvernement, issues des recettes des redevances sur les alcools, bières et tabacs, ont dépassé les 13 milliards de dirhams.

Sujets associés : Loi de finances (PLF 2023 Maroc) - Impôts

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

En 2021, les recettes provenant des redevances imposées sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une augmentation significative jusqu’à dépasser les prévisions du...

Maroc : vers la dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool ?

Le ministre de la Justice marocain, Abdellatif Ouahbi, affiche sa volonté d’abroger la loi de 1967 interdisant à tout établissement de vendre ou d’offrir une boisson alcoolisée aux...

Cigarettes vendues au Maroc : 2 ans pour se conformer à la loi

Les cigarettes vendues au Maroc devront se conformer aux normes internationales à compter du 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi en a décidé l’Administration des Douanes et Impôts Indirects...

Maroc : forte hausse des recettes fiscales sur l’alcool

Depuis l’été dernier, les recettes issues des redevances sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une forte augmentation grâce notamment au retour des touristes au...

Nous vous recommandons

Loi de finances (PLF 2023 Maroc)

PLF 2022 : la réforme fiscale déplaît aux industriels

Le projet de loi de Finances de l’année 2022 (PLF-22) prévoit que l’impôt sur les sociétés (IS) ne serait plus calculé selon des taux progressifs, mais plutôt sur la base des taux proportionnels unifiés. La mesure envisagée fait déjà des mécontents dans le...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : le taux d’importation passe à 40 %

La quotité du droit d’importation est passée de 30 % à 40 % à la suite de la publication de la Loi de Finances rectificative 2020 dans le bulletin officiel n°6903, lundi 27 juillet 2020.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale. C’est ce que...

Le Maroc acte le recrutement de médecins étrangers

Le gouvernement a prévu dans son programme, des dispositions légales pour palier à la pénurie de médecins observée au Maroc. En 2022, les médecins étrangers pourront exercer le métier dans les mêmes conditions que les...

Impôts

Impôts : la convention qui soulage les pharmaciens

Les pharmaciens marocains sont désormais fixés sur leur situation fiscale  : atteindre jusqu’à 1 million de dirhams de chiffre d’affaires est synonyme du paiement de 1 000 à 1 500 dirhams. Au- delà, le montant est de 0,5% du chiffre d’affaires déclaré et de...

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur la cigarette et l’alcool, de l’ordre de 14,4 milliards de dirhams.

Informel au Maroc : encore un an d’amnistie

L’amnistie sur l’informel a été reconduite pour une année au Maroc. Cette mesure visant l’intégration de certaines activités dans le secteur organisé, offre une seconde chance aux opérateurs qui évoluent hors norme, pour s’identifier sans être inquiété par...

Maroc : Fumer va coûter plus cher à partir du 1er janvier

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc. Ceci est valable pour tous les produits et autres marques nationales et internationales.

Maroc : que sait-on de la réforme de l’Impôt sur le revenu ?

La révision de l’impôt sur le revenu se précise. Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, a présenté les grands axes de la réforme.