Retour des touristes au Maroc : les recettes fiscales sur l’alcool explosent

8 février 2023 - 21h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Avec le retour des touristes au Maroc, les redevances fiscales sur la consommation des boissons alcoolisées ont explosé en 2022, selon les données publiées par le ministère de l’Économie et des Finances.

La consommation des boissons alcoolisées a généré plus de 2 milliards de dirhams pour les caisses de l’État. Ces dernières années, les recettes fiscales imposées à l’alcool ont souvent dépassé les attentes du gouvernement. En 2021, elles étaient d’environ 1,8 milliard de dirhams, soit une augmentation d’environ 11 % comparativement à 2020. Selon le ministère de l’Économie et des Finances, l’État a perçu sur les vins et l’alcool 942 millions de dirhams, alors qu’il attendait 630 millions de dirhams, rapporte Hespress.

À lire : Maroc : forte hausse des recettes fiscales sur l’alcool

Quant à la taxe sur la bière, elle a atteint 1,1 milliard de dirhams, contre 814 millions de dirhams prévus dans la loi de finances 2022. Selon les mêmes données publiées par le département de Nadia Fettah Alaoui, les droits d’importation ont contribué à alimenter les caisses de l’État pour environ 13,6 milliards de dirhams, alors que le gouvernement tablait sur seulement 11,8 milliards de dirhams

Sujets associés : Consommation - Alcool - Ministère de l’Economie et des Finances - Trésor public - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

Maroc : vers la dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool ?

Le ministre de la Justice marocain, Abdellatif Ouahbi, affiche sa volonté d’abroger la loi de 1967 interdisant à tout établissement de vendre ou d’offrir une boisson alcoolisée...

Le Maroc parmi les pays où l’on boit le moins d’alcool au monde

Le Maroc figure dans le top 17 pays où, le pourcentage de non-buveurs d’alcool est le plus élevé au monde, selon une compilation de chiffres qui vient d’être publiée. Tous ces...

Taxer ou interdire ? Le dilemme marocain sur la consommation d’alcool

L’augmentation des taxes sur les boissons alcoolisées ne fait pas l’unanimité au parlement marocain. Alors que certains députés y sont favorables, d’autres rejettent cette...

L’alcool frelaté a encore tué 7 personnes au Maroc

Sept personnes sont décédées à Meknès après avoir consommé de l’alcool frelaté. Le produit incriminé aurait été acheté dans une épicerie locale, selon une source proche de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : que sait-on de la réforme de l’Impôt sur le revenu ?

La révision de l’impôt sur le revenu se précise. Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, a présenté les grands axes de la réforme.

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Café : le Maroc, 2e plus grand marché de la région Mena

Les ménages marocains devraient dépenser environ 13 milliards de dirhams en produits à base de café, selon une étude de Fitch Solution.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.