Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

1er février 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Les dattes sont l’un des produits les plus consommés par les Marocains. La consommation annuelle de dattes au Maroc est d’environ 7 kilogrammes par habitant, contre 1 kilogramme en moyenne mondiale, fait savoir L’Opinion. Ce fruit est très demandé pendant le mois de Ramadan prévu cette année en mars. À quelques semaines de ce mois sacré, les Marocains se demandent s’ils pourront avoir des dattes sur leurs tables, tant la sécheresse a affecté la production de ce fruit.

Le Maroc est secoué par un stress hydrique, ce qui rend difficile la culture des dattes nécessitant une importante quantité d’eau. En moyenne, il faut 2 000 litres d’eau pour produire un kilogramme de dattes, contre seulement 400 litres d’eau pour un kilogramme d’avocats. Même si la culture des dattes peut résister à la sécheresse, une irrigation constante est toutefois nécessaire, relève-t-on.

À lire : Ramadan au Maroc : Des dattes pour tous les budgets

La production nationale de dattes a chuté de 30 % en 2022, soit près de 45 000 tonnes de moins par rapport à l’année précédente. Mais le secteur a amorcé sa reprise grâce au Plan Maroc Vert. Selon les chiffres du ministère de l’Agriculture, 115 000 tonnes de dattes sont attendues pour la campagne agricole 2023/24, soit une hausse de 6,5 % par rapport aux 108 000 tonnes de la campagne précédente.

La région de Drâa-Tafilalet reste la principale productrice de dattes, avec 91 000 tonnes, soit plus de 79 % de la production nationale de dattes. Les régions du Souss-Massa, l’Oriental, et Laâyoune-Sakia El Hamra, quant à elles, contribuent pour 21 %, soit 24 000 tonnes. Quelque 5 millions de plants seront mis sous terre d’ici 2030 dans le cadre du plan Green Generation, pour espérer une production de 300 000 tonnes. En attendant, le Maroc compte sur l’importation pour satisfaire le marché national.

Sujets associés : Ramadan 2024 - Consommation - Agriculture - Eau - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Ramadan au Maroc : Des dattes pour tous les budgets

À l’approche du mois sacré de Ramadan, le célèbre marché Derb Mila au quartier El Farah à Casablanca propose une gamme riche et variée de dattes marocaines et arabes aux...

Maroc : flambée des prix des dattes à la veille du mois de ramadan

À l’approche du mois de ramadan, les prix des dattes connaissent une flambée au Maroc en raison, notamment, de la sécheresse qui touche le royaume.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Plus de 90% des puits au Maroc sont clandestins

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90 % des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.