Fonctionnaires marocains : une décennie de croissance salariale

24 octobre 2022 - 18h22 - Economie - Ecrit par : A.T

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Plus précisément, ce salaire est passé de 7 200 DH à 8 287 DH, soit une hausse annuelle moyenne de 1,42 %, a indiqué le gouvernement dans son rapport sur les Ressources Humaines de l’État accompagnant le Projet de Loi de Finances 2023.

Cette augmentation est due aux promotions et aux accords de dialogue social, souligne le document, précisant le royaume compte cette année, 565 430 fonctionnaires civils, qui ont englouti 147,5 milliards de DH, soit 10,8 % du PIB, 35 % du budget général et 57,8 % des recettes ordinaires de l’État.

A lire : Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

Le même rapport a fait également état d’une augmentation du salaire net moyen au sein de 5 départements ministériels. Il s’agit de l’Enseignement supérieur (14 100 DH), la Justice (12 459), la Santé (9 573), l’Éducation (8 989) et l’économie et finances (8 625). 81 % des fonctionnaires de l’État perçoivent un salaire compris entre le minimum (3 500 DH en 2022) et 12 000 DH, relève la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Budget - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 %...

Maroc : les salariés du privé moins payés que ceux de la fonction publique

Au Maroc, les salariés du privé gagnent moins que ceux de la fonction publique. C’est ce que révèle une étude réalisée par le journal l’Economiste.

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Le rapport sur les ressources humaines annexé au projet de Loi de Finances 2024 indique que le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique marocaine a augmenté de 18,08...

Ces articles devraient vous intéresser :

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

La majorité des avocats marocains ne payent pas d’impôts

Face à la polémique liée à l’imposition des avocats, annoncée dans le PLF 2023, le gouvernement a dévoilé des chiffres inquiétants sur l’évasion fiscale constatée au sein de cette profession libérale.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Impôts : Marocains, ce qui vous attend en 2024 !

Au Maroc, de nombreuses mesures fiscales majeures de la loi de finances 2024 ont été actées pour la nouvelle année, puis publiées au Bulletin officiel n° 7259 bis, daté du 25 décembre 2023. Voici ce qu’il faut retenir.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale.