Le Maroc en guerre contre la contrebande d’alcool

21 septembre 2023 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La douane marocaine mène actuellement une opération de démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic d’alcool frelaté ou de contrebande dans différentes zones touristiques du royaume.

La brigade nationale de l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) cherche à démanteler ce réseau dont les membres « opèrent à l’échelle nationale, et utilisent de prétendus agents commerciaux qui écoulent les produits de contrebande importés, en faisant croire à leurs clients que ceux-ci sont acquis dans les zones franches d’aéroports », rapporte Assabah, précisant que « ces produits frelatés ou de contrebande sont cédés à moins de 40 % de leur prix réel ».

À lire : Alcool frelaté : de nouvelles arrestations à Oujda

Certains propriétaires de night-clubs véreux s’approvisionnent auprès de ce réseau via des distributeurs. Les membres du réseau « acheminent le produit de leur trafic par transport routier dans des conteneurs à partir des ports de Mauritanie, pour les stocker dans des entrepôts au Maroc, avant de passer à leur distribution, en empruntant des itinéraires qui échappent généralement au contrôle des services compétents », détaille la même source, ajoutant que ce réseau falsifie ensuite les timbres fiscaux devant être apposés par la douane sur ces produits ou y accolent de fausses étiquettes de marques d’alcool connues.

À lire : Maroc : le roi des boissons alcoolisées en prison

« Ces circuits de trafic et de contrebande sont aujourd’hui examinés par la brigade nationale relevant de la Douane, qui dispose de prérogatives pour intervenir en coordination avec les différents services sécuritaires et les autorités compétentes », indique-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Douane marocaine - Alcool - Trafic

Aller plus loin

Maroc : le débat fait rage autour de la vente d’alcool

Depuis l’annonce par le gouvernement d’Aziz Akhannouch de l’augmentation de la Taxe intérieure de consommation (TIC) sur les boissons alcoolisées dans le cadre de la...

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : un gros trafiquant d’alcool arrêté à Larache

L’un des plus grands trafiquants d’alcool du nord du Maroc a été récemment arrêté dans la région de Larache suite à une opération menée par les services de la Gendarmerie royale.

Alcool frelaté : de nouvelles arrestations à Oujda

L’enquête sur le drame survenu en fin de semaine dernière à Oujda, ayant causé la mort de plusieurs personnes, a abouti à l’arrestation mardi, de deux individus. Ils sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.