Recherche

Melilla a perdu 100 millions d’euros depuis la fermeture de la frontière avec le Maroc

7 septembre 2018 - 13h50 - Economie

Melilla, au poste-frontière

Melilla est asphyxiée économiquement. La ville autonome située au nord du Maroc, connaît une crise sans précédent depuis la décision des autorités marocaines de fermer unilatéralement la douane commerciale.

Les pertes s’élèveraient à près de 100 millions d’euros depuis cette fermeture prise le 1er août dernier. Selon le journal Al Massae, l’activité commerciale de la ville a baissé de 25% en un mois et la situation pourrait empirer davantage si l’Espagne et le Maroc ne trouvent pas solution, craignent les acteurs économiques locaux.

Les autorités locales de Melilla accusent le gouvernement espagnol d’avoir failli à sa mission et de ne pas avoir protégé les intérêts de la ville. Ils pointent également du doigt le Maroc car, estiment-ils, il est conscient de cette faiblesse et tente de tirer profit de la situation.

Une réunion de crise est prévue dans les prochains jours à Rabat entre le directeur des Douanes, Nabyl Lakhdar, et la directrice générale de la douane espagnole, María Pilar Jurado Borrego pour tenter de débloquer la situation. Toutefois, les solutions proposées par le royaume n’incluent pas la réouverture de la douane commerciale.

Le Maroc, qui a déplacé la douane commerciale à Bni Nsar, veut de son côté lutter contre la contrebande, l’informel et relancer le port marocain. Prochaine étape Sebta ?

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact