Mondiaux de cross country : absence des Marocains au podium

22 mars 2004 - 11h53 - Sport - Ecrit par :

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les athlètes éthiopiens ont dominé de bout en bout la 32-ème édition des championnats du monde de cross country, disputés samedi et dimanche à Bruxelles, en s’appropriant pas moins de vingt des trente six médailles en jeu.

La domination outrageante des Ethiopiens grâce à leurs foulées amples a été récompensée par neuf couronnes du plus précieux des métaux, six en argent et cinq en bronze, laissant aux coureurs des hauts plateaux du Kenya le soin de se partager huit médailles (2 or, 4 argent et 2 bronze).

L’Australie (1 or), Ouganda (1 argent, 1 bronze), Qatar (1 argent), Japon, Grande Bretagne, Erythrée et Canada (bronze chacun) se sont répartis les autres médailles.

L’Ethiopien Bekele Kenenisa, champion du monde du 10.000 m à Paris Saint- Denis en août dernier, est entré de plain-pied dans l’histoire de ces mondiaux en réalisant un troisième doublé consécutif cross court et long.
Toujours sur le plan des performances, la Kenyane Edith Masai a signé sa troisième victoire d’affilée dans le cross court (4 km) alors que l’Australienne Benita Johnson a offert à son pays son premier titre mondial au cross long (8km).

Les Ethiopiens ont raflé la part du lion avec quatre premières marches du podium en individuel et cinq médailles d’or par équipe au moment où le Kenya s’est contenté de deux sacres un par catégorie et l’Australie d’un titre en individuel.

La sélection marocaine, engagée pour la deuxième année consécutive sur les six épreuves des mondiaux, rentre bredouille pour la première fois depuis 1993. Quatre des six équipes inscrites ont buté au pied du podium en prenant la quatrième place alors que lors de la précédente édition à Lausanne les Marocains ont regagné le pays avec trois bronzes. Les équipes féminines juniors et seniors cross long ont occupé respectivement les 8ème et 13ème place à Bruxelles.

En l’absence pour cause de blessure de Khalid El Amri, qui avait signé en 2003 le meilleur résultat en individuel (6ème au court et 10ème au long), et de la quintuple championne du monde du cross country militaire Zhor El Kamch en raison d’ennuis de santé, l’ancien champion du monde juniors du 1.500 m, Adil El Kaouch, a réalisé la meilleure performance des nationaux grâce à sa dixième place au cross court (11 min 56 sec), alors qu’il participe à sa première sortie dans une compétition officielle après une longue absence due à une blessure.

Chez les juniors filles, la championne du monde des cadettes du 3000 m, Siham Hilali, a pris le 12ème rang, un classement occupé également par Zahra Ouaziz (court) qui avait mené l’équipe nationale au sacre de 1998 à Marrakech et sacrée deux fois vice championne du monde en individuel dans la même édition puis à Villamoura au Portugal en 2000.

Hicham Chat, 8ème à Lausanne, s’est aussi classé en 12ème position au cross long suivi par ses compatriotes Abderrahim Goumri (14ème) et Mohamed Said Ouardi (16ème).

La sélection masculine juniors a conservé sa quatrième place grâce à Said Mandouli qui a franchi l’arrivée en 13ème rang (25min 22se) devant Mohamed Moustaoui, 14ème en 25 min 25 sec, et Mohamed Kallouch, 15ème avec un chrono de 25 min 29 sec. Les juniors garçons s’étaient adjugés le bronze six fois de suite entre 1993 et 1998 alors que son meilleur rang reste la médaille d’argent enlevée en 1974 à Monza en Italie.

La moisson des Marocains dans les 28 mondiaux de cross country auxquels ils ont pris part est de 29 médailles dont trois en or, douze en argent et quatorze de bronze (7 en individuel et 22 au par équipe). Khalid Skah avait mis le précieux métal autour de son cou à deux reprises en 1990 à Aix-les-bains et en 1991 à Anvers alors que la troisième médaille d’or a été enlevée par l’équipe féminine du cross court à Marrakech (1998).

Le Maroc avait déjà remporté le titre mondial lors de la course des nations (actuel championnat du monde) par feu Abdeslam Radi en 1960 à Glascow (Ecoss) puis par le biais de Ghazi Zaaraoui à Rabat (1966) ainsi que le titre mondial des juniors à Sheffield (Angleterre) en 1962.

Mohamed Benchrif pour la MAP

Sujets associés : Cross-country - Championnats du monde - Siham Hilali

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Cross-country

Le VTT Titan Desert 2022 démarre le 8 mai au Maroc

Le Titan Desert 2022, la course VTT de référence, se déroulera cette année au Maroc, du 8 au 13 mai. Six jours de compétition au cours desquels plus de 600 participants attendus vont parcourir 600 kilomètres en six...

Championnats du monde

Le Maroc fait des merveilles au Mondial de football pour amputés

Pour son premier match au Mondial de football pour amputés, le Maroc a battu l’Irlande (6-0) au stade « TFF Riva » à Istanbul. Une très belle entrée en scène pour l’équipe nationale qui entend aller loin dans cette compétition qui se tient du 30 septembre au 9...

Mondial féminin U17 : le Maroc tombe face au Brésil

Mauvaise entame pour la sélection marocaine de football des moins de 17 ans au Mondial de football qui a démarré ce mardi 11 octobre en Inde. Le Maroc qui défiait le Brésil s’est incliné sur le score de 1 but à...

La Marocaine Sofia Charif domine le classement du Championnat international de golf

Très belle consécration pour la jeune golfeuse marocaine Sofia Charif. Elle occupe actuellement la première place au classement du Championnat international de golf (Nefratiti Cup 2022) qui se tient à El Gouna en...

Teddy Riner blessé lors de son stage à Rabat

Venu en stage de préparation à Rabat, le légendaire champion du monde et champion olympique en titre, Teddy Riner, s’est blessé au cours d’un entraînement. Le judoka français a été rapatrié d’urgence en France pour recevoir les soins...

Handball : les Marocains héritent du groupe G au Mondial 2023

En décrochant la troisième place à la 25ᵉ édition du championnat d’Afrique des nations de handball, la sélection marocaine est désormais fixée sur les adversaires qu’elle affrontera dans quelques mois lors du...

Siham Hilali

La Marocaine Siham Hilali prépare les JO de Tokyo en France

Le Pôle d’Excellence de Romilly Athlétisme (PERA) reçoit du monde depuis quelques semaines. Plusieurs athlètes de renommée internationale parmi lesquelles l’internationale marocaine Siham Hilali ont déjà rejoint le RS10 et son directeur technique Aziz...