Un Conseiller meurt électrocuté à Tétouan en tentant de venir en aide à des familles

22 février 2016 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Conseiller du Parti de la Justice et du développement (PJD) de la ville de Tétouan est décédé samedi en tentant de venir en aide à des familles de sa circonscription.

Mohamed Yassine Miftah, très connu et apprécié par les habitants de la ville, a été victime d’une électrocution en essayant d’aider des familles touchées par les fortes précipitations qui s’abattent depuis plusieurs jours dans le nord du pays.

Père de trois enfants, le Conseiller se trouvait dans le quartier « La Wilaya » quand il a reçu une décharge électrique, annonce le PJD dans un communiqué, qui indique également qu’il a été tué sur le coup.

Hier, le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est rendu à Tétouan pour assister à son enterrement qui s’est déroulé en présence de plusieurs centaines de personnes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tétouan - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Maroc : Un médecin mort électrocuté dans la rue à Mdiq

Un jeune médecin est mort électrocuté en fin de semaine dernière dans un boulevard de la ville de Mdiq, station balnéaire à une dizaine de kilomètres de Tétouan, au nord du Maroc.

Un enfant mort électrocuté à Tanger

Un enfant est mort électrocuté lundi à Tanger. Le petit garçon passait par le boulevard Mohammed VI en compagnie de son père quand il a été touché par un câble électrique non...

Insolite : un journaliste de 2M électrisé en direct

Le journaliste marocain Jad Aberdane, présentateur du journal de la mi-journée de la chaine 2M va se souvenir pendant très longtemps de l’édition de dimanche. Alors qu’il venait...

Tétouan sous les eaux (vidéo)

En proie à de fortes précipitations, la ville de Tétouan devient impraticable pour de nombreux automobilistes. Une vidéo publiée ce weekend sur YouTube montre la ville sous les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...