Recherche

Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik mettent fin à leur grève de la faim

© Copyright : DR

13 novembre 2019 - 19h40 - Société

Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik suspendent la grève de la faim qu’ils observaient depuis quelques jours. Les deux leaders du Hirak d’Al Hoceima avaient été sanctionnés par la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), suite à la fuite d’un enregistrement audio de Nasser Zefzafi.

Selon Mohamed, frère de Nabil Ahamjik, Nasser et Nabil ont, après s’être entretenus au téléphone, pris la décision de suspendre leur grève de la faim. Cette décision fait suite à “la visite d’une délégation officielle à la prison de Ras El Ma” où Zefzafi purge une peine de 20 ans de prison, rapporte TelQuel.

Pour sa part, Ahmed Zefzafi, père de Nasser, a indiqué dans un post sur son compte Facebook que “Nasser a exigé à la délégation officielle en visite, la suspension des sanctions de la DGAPR”.

Début novembre, dans un enregistrement audio, Nasser Zefzafi, a accusé les forces de l’ordre ayant procédé à son arrestation de “graves manquements”. Suite à la fuite de cet audio, le directeur de la prison de Ras El Ma a été limogé tandis que trois fonctionnaires de l’établissement pénitentiaire ont été suspendus.

Dans la foulée, la DGAPR a pris, à l’encontre de cinq détenus du Hirak d’Al Hoceima, une interdiction de visites familiales pendant 45 jours de même que leur séparation et leur transfert dans des prisons différentes, sans oublier leur mise au cachot, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact