Normalisation Maroc-Israël, « une trahison de la cause palestinienne »

9 août 2022 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdul-Malik al-Houthi, chef du mouvement de résistance yéménite Ansarullah, affirme que le peuple palestinien considère la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et quatre pays arabes que sont les Émirats arabes unis, le Maroc, Bahreïn et le Soudan comme « une trahison de sa cause ».

« Les Américains et les sionistes ne s’intéressent pas beaucoup aux régimes régionaux qui ont normalisé leurs relations avec Israël », a déclaré Abdul-Malik Al-Houthi lors d’un discours diffusé le 8 août à l’occasion des festivités d’Achoura. Il appelle à ne pas faire confiance aux États-Unis et à Israël en tant qu’alliés. Ces liens ne feront, a-t-il affirmé, qu’augmenter les probabilités de guerre entre les pays arabes. « Les pays qui ont noué des relations diplomatiques avec Israël, intensifieront leur campagne militaire contre les territoires yéménites », a-t-il ajouté.

À lire : Des journalistes marocains vent debout contre la normalisation avec Israël

Le chef d’Ansarallah a par ailleurs déclaré que les États-Unis et Israël cherchent à faire dévier le peuple yéménite du chemin de la justice. Il se dit persuadé que leur souhait n’est rien d’autre que « l’humiliation, la corruption et l’asservissement » de la nation yéménite. « Les États-Unis et Israël ciblent l’ensemble de la nation yéménite. Nous sommes tous responsables de faire face à de tels stratagèmes. Toute mesure visant à accompagner les ennemis sera un pas dans la mauvaise direction et constitue une violation flagrante des croyances religieuses », a conclu Abdul-Malik al-Houthi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Israël - Emirats Arabes Unis - Palestine - Soudan - Yémen - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Le congrès américain appelé à bloquer la normalisation Israël-Maroc

Des organisations telles que Jewish Voice for Peace Action, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), Juifs pour la justice raciale et économique (JFREJ), la Défense...

La normalisation Maroc-Israël « est devenue une alliance militaire »

Près de trois ans après, bon nombre de Marocains continuent d’afficher leur opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Sion Assidon,...

Des journalistes marocains vent debout contre la normalisation avec Israël

Un collectif de journalistes marocains s’opposent à la normalisation avec Israël et appelle le gouvernement à suspendre l’autorisation accordée à une chaîne israélienne d’ouvrir...

Normalisation Maroc-Israël : une décision « naturelle »

Joseph Oded, ambassadeur d’Israël au Kenya, estime que la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu est une décision «  naturelle  » en raison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.