L’OMS recommande un Ramadan sous restrictions

2 avril 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

À l’occasion du Ramadan et de la fête de Pâques, les populations doivent éviter des rassemblements en salle. C’est ce que recommande l’Organisation mondiale de la santé qui redoute une nouvelle vague d’infections à Covid-19.

Dans quelques heures, les chrétiens vont célébrer la Pâques, tandis que les musulmans s’apprêtent à entamer le jeûne du mois de Ramadan à la mi-avril. Redoutant un relâchement au moment où plusieurs pays ne tolèrent aucun manquement aux restrictions en vue de limiter les cas de Covid-19, l’OMS, à travers un communiqué, alerte : « Quel que soit le lieu, toutes les cérémonies religieuses devraient être tenues en plein air chaque fois que possible, ou être limitées en taille et en durée, en tenant compte de l’espacement physique, de la ventilation, de l’hygiène des mains et de l’utilisation de masques ». Et l’institution d’ajouter qu’ « il faudrait envisager sérieusement de tenir des réunions virtuelles et de reporter les rassemblements ou de réduire le nombre de personnes rassemblées ».

La déclaration conseille à ceux qui organisent les cérémonies religieuses de le faire en cercle fermé, c’est-à-dire avec les personnes avec lesquelles ils vivent et d’éviter tout contact avec d’autres personnes ressentant des symptômes du Covid-19 ou en quarantaine. « Les rassemblements internes, même les plus petits en nombre, cela peut être particulièrement risqué », conclut le document.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Rencontres

Aller plus loin

Les Marocains devraient être confinés de 19h à 5h durant le ramadan

Pour faire face à la propagation ces deux dernières semaines des cas de contamination du Covid-19, le gouvernement envisage un confinement nocturne strict lors du mois de...

Le Ramadan sous le signe de la solidarité malgré le confinement

Le mois du Ramadan est par essence une période de privation de toutes sortes mais également de partages, de communion et de solidarité. Mais malheureusement, la pandémie du...

Tareq Oubrou appelle au respect des règles sanitaires pendant le ramadan

Le mois de ramadan se déroule une deuxième fois en pleine crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. S’adressant aux musulmans de France, qui depuis mardi, ont démarré...

Lutte contre le coronavirus : le Maroc dans une stratégie réaliste et prévisionnelle

Pour mieux lutter contre la propagation de la pandémie du Covid −19, le Maroc a adopté une stratégie nationale fondée sur trois aspects indispensables. Il s’agit de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Maroc : Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024

Alors que l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, a été fêté il y a un peu moins d’un mois, les Marocains sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.