Le Maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, menacé de mort

31 mai 2022 - 11h00 - Monde - Ecrit par : G.A

La police de Rotterdam a ouvert une enquête suite aux menaces de mort proférées par un groupe des supporters de Feyenoord contre le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb. Les menaces étaient affichées sur des banderoles exposées à Tirana, mercredi, lors de la finale de la Ligue Europa disputée par Feyenoord.

Se disant partisans du Rotterdam Youth Core (RJK), ils ont brandi des banderoles sur lesquelles le maire Ahmed Aboutaleb et Paul van Dorst, fondateur d’un autre groupe de supporters nommé « Roze Kameraden », ont été menacés de mort, rapporte De Telegraaf.

À lire : Pays-Bas : une Marocaine craignant "d’être tuée" au Maroc menacée d’expulsion

Le maire Ahmed Aboutaleb n’a pas voulu réagir sur cet incident, mais son parti, le PvdA, souhaite que le sujet soit évoqué au sein du conseil municipal. Le conseiller Co Engberts, représentant du parti à Rotterdam, a publié un message dans lequel il apporte tout son soutien au maire d’origine marocaine, dénonçant vivement ces menaces de mort. « Une menace sérieuse pour Roze Kameraden, une attaque contre la communauté LGBTI+. Une affaire pour la police. Il est incompréhensible que Feyenoord n’agisse pas. Il n’est pas trop tard. La municipalité peut aussi faire plus. Nous poserons des questions au conseil à ce sujet. Tout mon soutien va à notre maire Aboutaleb et à ses proches pour ces textes dégoûtants. Espérons que les auteurs pourront être identifiés bientôt », a déclaré le conseiller sur Twitter.

À lire : Pays-Bas : le Premier ministre est-il ciblé par la « mocro maffia » ?

Le président par intérim de l’association de supporters FSV De Feijenoorder, Kees Lau, a également vivement dénoncé ces menaces de mort. « Je désapprouve totalement cela. Ces gens détruisent la réputation du club », a-t-il répondu. « Ce n’est pas la première fois que ce groupe est au cœur de l’actualité. Mais nous ne savons pas qui ils sont et cela rend leur identification très difficile. On espère que la justice trouvera quelque chose », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Rotterdam

Aller plus loin

Pays-Bas : une Marocaine craignant "d’être tuée" au Maroc menacée d’expulsion

Après le rejet de sa demande de permis de séjour, Maria, une Marocaine sans papiers, victime de violence domestique, risque d’être expulsée vers le Maroc. Craignant pour sa vie,...

Après 15 ans, Ahmed Aboutaleb, « meilleur maire du monde », quitte Rotterdam

Après quinze ans passés à la tête de la mairie de Rotterdam, aux Pays-Bas, Ahmed Aboutaleb a annoncé son intention d’écourter son troisième mandat cette année pour laisser la...

Un blogueur marocain menacé de mort aux Pays-Bas

Un blogueur marocain est menacé de mort aux Pays-Bas en raison de ses écrits sur la criminalité. Selon la police, son nom apparaît sur une liste de personnes à liquider.

Lisieux : un Marocain condamné pour violences et menaces de mort sur sa compagne

Le tribunal de Lisieux a condamné vendredi 17 septembre 2021 un Marocain de 24 ans en situation irrégulière à un an de prison ferme pour des violences et menaces de mort sur sa...

Ces articles devraient vous intéresser :