Des policiers attaqués à la bombe lacrymogène à El Jadida

19 mars 2015 - 17h33 - Maroc - Ecrit par : J.L

Deux officiers de police ont été agressés cette semaine à la bombe lacrymogène lors d’une intervention dans un quartier populaire d’El Jadida, environ 90 km au sud-ouest de Casablanca, pour y arrêter un baron de la drogue local.

Le trafiquant de drogue a riposté violemment lors de son arrestation en aspergeant au visage les deux policiers de gaz lacrymogène. Des habitants du quartier sont même intervenus non pas pour aider les policiers mais pour libérer le dealer, d’après des sources locales.

Mais l’arrivée des renforts a sauvé les deux policiers sérieusement blessés, qui ont été immédiatement évacués vers les urgences d’El Jadida, où ils seraient hors de danger.

Les affrontements entre trafiquants de drogue et forces de l’ordre se multiplient au Maroc ces dernières années. Fin février, un dealer de drogues dures de Tanger s’était même attaqué à un commissariat de la ville du Détroit pour libérer son frère.

Jeudi, un policier en civil a été sauvagement agressé par un inconnu dans le quartier populaire de Takadoum, à Rabat, qui lui a tailladé le visage avec une arme blanche.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Drogues - Tanger - Rabat - El Jadida

Aller plus loin

Sebta en proie à des violences urbaines

Plusieurs agents de la police nationale de Sebta ont été agressés par des jets de pierre dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’ils menaient une opération au quartier...

Un trafiquant de drogue attaque un commissariat pour libérer son frère à Tanger

Un trafiquant de drogues dures de Tanger s’est attaqué mardi à l’arme blanche à un commissariat de la ville du Détroit pour tenter de libérer son frère, arrêté le jour même en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.