4 ans de prison requis contre Badr Hari

22 janvier 2014 - 22h34 - Ecrit par : L.A

Le ministère public néerlandais a requis une peine de 4 ans de prison, dont une année avec sursis, contre le boxeur marocain Badr Hari pour violences avec préméditation, ce mercredi à Amsterdam.

Le kick-boxeur néerlandais d’origine marocaine n’a par contre pas été reconnu coupable de tentative de meurtre.

Badr Hari a comparu ce mercredi pour tentative de meurtre contre le richissime homme d’affaires Koen Everink, lors d’une soirée à Amsterdam, en plus de plusieurs faits de violence et une infraction grave à la circulation.

Ferhat Y., accusé d’avoir aidé Badr Hari lors de l’altercation avec Koen Everink et jugé lors du même procès, risque quant à lui 20 mois de prison.

Le juge a par ailleurs refusé d’entendre d’autres témoins, dont Koen Everink, qui réclame 63.000 euros de dommages et intérêts. L’avocate de Hari, Bénédicte Ficq, voulait questionner l’homme d’affaires sur la fuite du dossier de police, mais le juge a estimé que cela n’avait pas de réel intérêt pour la suite du procès.

En octobre dernier le boxeur avait déjà comparu dans le cadre de ce même procès. Mais après deux jours de débat, le juge avait décidé de diligenter une enquête suite à la parution dans la presse néerlandaise de larges extraits du dossier de police de Badr Hari. Il s’est avéré que c’est Koen Everink qui a remis à la presse le dossier complet.

Le procès devrait normalement se terminer demain, jeudi. L’un des avocats de Badr Hari, Marnix van der Werf, a d’ores et déjà annoncé qu’il allait demander la relaxe de son client.

Tags : Pays-Bas - Amsterdam - Procès - Badr Hari - Prison - Kick-boxing

Aller plus loin

Trois ans de prison ferme requis contre Badr Hari

Le tribunal d’Amsterdam s’est penché ce matin pour la deuxième fois sur le procès de Badr Hari. Pendant l’audience, le ministère public néerlandais a réclamé une peine de prison de...

Nous vous recommandons

Maroc : course contre la montre pour sauver Rayan

Au Maroc, les secouristes sont mobilisés pour sauver Rayan, un garçonnet de 5 ans, coincé dans un puits profond de 45 cm de diamètre depuis mardi dernier, après une chute accidentelle. Une véritable course contre la...

Vahid Halilhodzic au cœur d’une nouvelle polémique

Bien que le Maroc se soit qualifié pour le Mondial 2022, le sélectionneur des Lions de l’Atlas Vahid Halilhodzic continue d’essuyer des critiques de la part de bon nombre de supporters qui lui reprochent les performances peu satisfaisantes de l’équipe...

Sebta instaure une zone d’attente avant le passage au Maroc

La Délégation gouvernementale à Sebta a rappelé mercredi que tous les véhicules voulant entrer au Maroc doivent passer par la zone de contrôle dont l’accès sera réglementé, soulignant que ladite zone sera opérationnelle 24 h/24 dès ce...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,27 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,07 % vis-à-vis du dollar, au cours de la semaine du 29 novembre au 3 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par BMCE Capital Global Research...

L’émir de Dubaï récompense le Marocain pour son geste héroïque (vidéo)

Un Marocain et trois autres hommes ont reçu une récompense de la part de l’émir de Dubaï, le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, pour avoir sauvé une chatte enceinte le mois dernier.

Maroc : des ennuis judiciaires pour Vahid Halilhodzic ?

Le limogeage en mars dernier de Mustapha Hadji, ex-coach adjoint des Lions de l’Atlas pourrait coûter cher au sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic.

Une juge pensait se marier à quelqu’un de son rang ...

La Chambre d’appel du tribunal correctionnel de Rabat a condamné à quatre mois de prison ferme, un jeune vendeur de friperie pour usurpation du titre de juge. L’accusé s’est fait passer pour un juge et a essayé d’escroquer une magistrate en la demandant en...

Industrie ferroviaire : une nouvelle usine va créer 1000 emplois au Maroc

Le Maroc est en discussion avec une entreprise de fabrication d’équipements ferroviaires pour la mise en œuvre d’un projet qui emploiera 1 000 personnes.

Le dirham chute face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,38 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,68 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 25 novembre au 1ᵉʳ décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Tensions Maroc-Algérie : s’achemine-ton vers une « instabilité » au Maghreb ?

L’Algérie a rompu mardi ses relations avec Rabat. Cette nouvelle crise entre les deux puissances militaires au Maghreb risque d’entraîner une « instabilité » dans toute la région.