Recherche

4 ans de prison requis contre Badr Hari

© Copyright : DR

22 janvier 2014 - 22h34 - Monde

Le ministère public néerlandais a requis une peine de 4 ans de prison, dont une année avec sursis, contre le boxeur marocain Badr Hari pour violences avec préméditation, ce mercredi à Amsterdam.

Le kick-boxeur néerlandais d’origine marocaine n’a par contre pas été reconnu coupable de tentative de meurtre.

Badr Hari a comparu ce mercredi pour tentative de meurtre contre le richissime homme d’affaires Koen Everink, lors d’une soirée à Amsterdam, en plus de plusieurs faits de violence et une infraction grave à la circulation.

Ferhat Y., accusé d’avoir aidé Badr Hari lors de l’altercation avec Koen Everink et jugé lors du même procès, risque quant à lui 20 mois de prison.

Le juge a par ailleurs refusé d’entendre d’autres témoins, dont Koen Everink, qui réclame 63.000 euros de dommages et intérêts. L’avocate de Hari, Bénédicte Ficq, voulait questionner l’homme d’affaires sur la fuite du dossier de police, mais le juge a estimé que cela n’avait pas de réel intérêt pour la suite du procès.

En octobre dernier le boxeur avait déjà comparu dans le cadre de ce même procès. Mais après deux jours de débat, le juge avait décidé de diligenter une enquête suite à la parution dans la presse néerlandaise de larges extraits du dossier de police de Badr Hari. Il s’est avéré que c’est Koen Everink qui a remis à la presse le dossier complet.

Le procès devrait normalement se terminer demain, jeudi. L’un des avocats de Badr Hari, Marnix van der Werf, a d’ores et déjà annoncé qu’il allait demander la relaxe de son client.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact