Recherche

Rabat : la mendiante escroc arrêtée

© Copyright : DR

15 février 2020 - 22h00 - Société

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a réussi à démanteler une bande criminelle spécialisée dans l’escroquerie aux arrestations fictives. Trois membres de cette bande, dont une mendiante chargée de récupérer le butin, ont été déférés devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Rabat.

Les services de la BNPJ ont découvert que les trois mis en cause ont escroqué quatre personnes, rapporte Assabah. La première victime a échappé aux griffes des présumés escrocs. L’un d’eux l’a appelée pour lui annoncer que son frère, un homme marié, avait été arrêté à Mohammedia, en compagnie d’une femme. Il lui avait réclamé 40 000 dirhams, en échange de la libération de ce proche. La chance de la victime, c’est qu’elle a joint son frère au téléphone, lequel lui a dit qu’il n’a aucunement été interpellé pour une affaire du genre.

La deuxième victime, elle, est tombée dans le piège des escrocs présumés. Elle a reçu un appel d’un prétendu chef du deuxième arrondissement de police d’Hassan (Rabat). Ce dernier lui a fait croire que son frère avait été interpellé pour adultère, et qu’il devait payer 10 000 dirhams pour le tirer d’affaire. Elle a transféré une somme de 7 000 dirhams à la bande.

La troisième victime a payé 6 000 dirhams pour obtenir la libération supposée de son jeune frère qui aurait eu une relation avec une femme mariée, tandis que la quatrième victime a transféré 8 000 dirhams pour faire libérer un parent impliqué dans un accident de la circulation, précise la même source.

Les enquêteurs de la BNPJ ont réussi à interpeller un quadragénaire, originaire de Zemamra, qui serait à la tête du réseau. Celui-ci usurpait le titre de haut responsable d’Agadir. Quant à la mendiante, qui se chargeait de récupérer les sommes transférées, son interpellation a eu lieu à Safi.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact