Recherche

Maroc : deux journalistes sanctionnés pour avoir "porté atteinte au pays"

© Copyright : DR

28 mai 2019 - 19h40 - Sport

Pour avoir soutenu l’Espérance Sportive de Tunis, club adversaire du Wydad de Casablanca lors de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique, deux consultants de radio Mars, à savoir, Fadel Abdellaoui et Xavier Sanchez, ont été suspendus.

Au motif d’une atteinte à l’image du pays", Radio Mars a décidé de suspendre sans ménagement et pour un délai non encore défini, deux de ses consultants en les personnes de Fadel Abdellaoui et Xavier Sanchez. La direction de Radio Mars leur reprocherait, à en croire Telquel, "des commentaires postés par ces derniers sur les réseaux sociaux où ils critiquent la désignation du Gambien Bakakry Gassama pour arbitrer le match retour de la finale de la Ligue des champions africaine, devant opposer le Wydad de Casablanca (WAC) et l’Espérance sportive de Tunis (EST), le 31 mai à Tunis".

Faut-il le rappeler, le match aller de cette finale jouée vendredi dernier au complexe Moulay Abdallah à Rabat, a pris fin sur un score nul d’un but partout. Pour le compte de ce match, l’arbitrage mené par l’égyptien Jihad Guericha a essuyé de vives critiques et a été accusé par la partie marocaine, d’avoir commis des erreurs d’appréciation qui ont privé le Wydad d’un but et d’un penalty. C’est alors que la CAF a décidé du remplacement de Guericha par l’arbitre gambien Bakary Gassama qui gardera le sifflet au match retour vendredi prochain à Radès.

C’est dans cette ambiance que les responsables de Radio Mars publient un communiqué titré “Radio Mars, Il n’y a pas de place pour les perturbateurs parmi nous”, dans lequel la chaîne radiophonique sportive à en croire la même source, annonce qu’elle prendra d’importantes mesures contre quiconque “porte atteinte à l’image du pays”.

Contacté par Telquel, le PDG de la radio, Hicham El Khlifi, a déclaré que "les deux consultants ont été suspendus pour une date que nous n’avons pas encore définie. Nous avons réagi conformément à la loi. Les deux consultants n’ont pas respecté le cahier de charge qui leur était imposé". Si pour sa part Sanchez a présenté ses excuses aux wydadis sur son compte Twitter, Fadel Abdellaoui qui aurait reçu des menaces de la part des supporters du club a préféré désactiver le sien.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact