"Redynamisation" des relations entre Rabat et Madrid

8 avril 2003 - 09h33 - Espagne - Ecrit par :

Le Premier ministre marocain, Driss Jettou, et le ministre espagnol de l’Emploi et des Affaires sociales, Eduardo Zaplana, se sont félicités lundi, lors d’un entretien à Rabat, de la "redynamisation" des relations entre leurs pays, rapporte l’agence marocaine MAP.

Cette redynamisation est illustrée par "l’intensification" des visites de responsables espagnols de haut niveau dans le royaume, indique un communiqué du département du Premier ministre marocain.

Les relations entre Rabat et Madrid - qui connaissent un réchauffement depuis janvier dernier -, s’étaient détériorées en 2002 à cause d’un cumul de différends concernant notamment l’immigration clandestine, un différend territorial sur l’îlot inhabité Leïla/Perejil, et le statut de Sebta et Melilla, présides espagnols dans le nord marocain dont le Maroc revendique la souveraineté.

M. Jettou a exposé à M. Zaplana les efforts du gouvernement marocain en matière d’emploi et d’investissements, "en particulier au bénéfice des provinces et préfectures du nord marocain, voisines de l’Espagne", indique le département du Premier ministre.

Les départements marocain et espagnol chargés de l’Emploi et des Affaires sociales ont par ailleurs signé lundi à Rabat une "déclaration d’intention" concernant l’application d’un programme d’assistance technique pour 2003.

AFP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Driss Jettou - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Melilla - Ilôt Leïla

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.