Après un refus controversé, une Marocaine obtient son visa pour la France

12 novembre 2023 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Philippe Ghiles, adjoint au maire de Gray, vice-président de la communauté de communes du Val de Gray et candidat aux dernières législatives pour le parti Reconquête du polémiste Éric Zemmour, a finalement réussi à obtenir un visa pour une Marocaine souhaitant poursuivre ses études en France.

« Le consulat de France de Rabat l’a appelée cette semaine en lui demandant de se présenter le jour même à 14 h et elle a immédiatement obtenu son visa », relate à L’Est républicain Philippe Ghiles, soulagé que Fatna Assahal, 43 ans, ait obtenu gain de cause. Sans quoi, l’adjoint au maire de Gray envisageait de formuler un recours auprès du sous-directeur des visas à Nantes ou saisir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Une fastidieuse procédure de recours qui aurait nécessité « des mois voire des années d’instruction avant d’espérer obtenir gain de cause ». « Je pense que l’article paru et expliquant sa situation inique et ubuesque a stimulé le consulat », ajoute l’élu graylois.

À lire : France : incompréhension après le refus de visa à une Marocaine

L’entrepreneuse marocaine Fatna Assahal, gérante d’une société de résidences pour personnes âgées pourra maintenant se rendre en France et concrétiser son vœu, celui de se former à l’Institut national de formation et d’application (INFA) de Dole. Cette formation devrait lui permettre de mieux valoriser et gérer les résidences pour personnes âgées qu’elle commercialise au Maroc à destination de seniors marocains ou de Marocains européens qui souhaiteraient finir leurs jours dans leur pays d’origine.

À lire :Visas français : les Marocains subissent la loi des intermédiaires illégaux

Assahal devrait rejoindre l’hexagone la semaine prochaine. Une fois sur place, elle pourrait toutefois se heurter à une difficulté. « Tout le problème est désormais de voir comment elle va pouvoir être inscrite à l’INFA de Dole » « et rattraper le programme de formation qui a démarré il y a deux mois et se termine en janvier. Sachant que son visa expire au 2 février », souligne Philippe Ghiles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Visa

Aller plus loin

France : nouveau motif de refus de visa Schengen

En France, la nouvelle loi sur l’immigration, en vigueur depuis janvier dernier, a introduit un nouveau motif de refus de visas Schengen aux demandeurs étrangers.

France : incompréhension après le refus de visa à une Marocaine

L’adjoint au maire et vice-président de la Communauté de communes du Val de Gray, Philippe Ghiles, dit faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir un visa à une Marocaine...

Visas français : les Marocains subissent la loi des intermédiaires illégaux

Les Marocains sont souvent obligés de passer par des intermédiaires pour obtenir un rendez-vous de demande de visa pour la France. Le phénomène est bien connu des autorités...

Visas : bonne nouvelle pour les Marocains souhaitant se rendre en France

Les Marocains souhaitant se rendre en France ne rencontreront plus de difficulté pour obtenir le visa. Une annonce importante a été faite dans ce sens par l’ambassadeur...

Ces articles devraient vous intéresser :