Des voyageurs lésés en colère contre Royal Air Maroc

27 novembre 2020 - 19h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Les compagnies aériennes du Maghreb, dont Royal Air Maroc sont dans le viseur des voyagistes européens. Ils exigent le remboursement des vols annulés.

Ces agences, qui ont vendu les vols annulés sont désormais dépassés par cette situation qui perdure depuis 8 mois, rapporte Air Journal. Après avoir exercé tous les moyens à leur disposition, ils plaident pour une intervention de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Ils souhaitent que l’institution agisse comme l’Autorité fédérale de l’aviation civile (Luftfahrt-Bundesamt, LBA) en Allemagne, qui a infligé des amendes à 21 compagnies aériennes qui refusent de rembourser leurs vols annulés, contrairement au règlement 261/2004 des droits des passagers de l’Union européenne.

Pour Benoît Crespin, directeur France de l’agence eDreams Odigeo, la DGAC joue un rôle de police dans le monde de l’aérien. A l’en croire, elle doit forcer les compagnies aériennes à rembourser. « J’espère que l’administration se saisira de cette problématique, qu’elle prendra vite cette décision. Sa condamnation aurait l’avantage d’être vite exécutée, alors qu’une action en justice prend du temps. Utilisons la voie rapide. En tant qu’autorité de tutelle des compagnies, c’est le rôle de la DGAC de faire respecter un règlement européen », précise le voyagiste.

Selon Fabrice Dariot, responsable de Bourse des Vols, une autre agence en ligne, la DGAC peut régler ce problème en ce sens qu’il a le pouvoir d’autoriser ou d’interdire les compagnies aériennes ayant le droit de se poser sur les aéroports français.

Alors que certains condamnent les low-cost Ryanair, le chef d’agence assure que les compagnies les plus « récalcitrantes » sont celles du Maghreb. « La situation de notre clientèle maghrébine est très inconfortable et nous ne ménageons pas nos efforts pour les soutenir. Les low-cost comme Ryanair qui sont dénoncées à la vindicte populaire ne sont pas celles qui négligent le plus leurs obligations consuméristes en cette fin de second confinement ».

Ces agences invitent leur clientèle à porter plainte contre ces compagnies, en attendant une intervention de la DGAC. A ce titre, un accord a été signé avec le cabinet Equinoxe Avocats pour leur permettre d’être « représentés » à moindre coût.

Sujets associés : Maghreb - Liaison aérienne

Aller plus loin

Ryanair ne va pas rembourser ses clients marocains

La compagnie aérienne low cost Ryanair annonce qu’elle ne pourra pas rembourser ses clients marocains ou d’autres nationalités en novembre. Et pour cause, l’annonce de mauvais...

Coronavirus : le chanteur Mahmoud El Idrissi admis en réanimation

Admis en début de semaine pour insuffisance respiratoire, le chanteur marocain Mahmoud El Idrissi est soigné dans une clinique privée à Casablanca.

Nouvelle plainte contre Royal Air Maroc

Alors qu’elle est en proie à des difficultés financières liées à la crise sanitaire du Covid-19,Royal Air Maroc fait encore l’objet d’une nouvelle plainte des voyagistes dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :